Thresor de la langue françoise/Abbreuuer

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
◄  Abbrege
Abece  ►

Abbreuver, acut. ou Abbruver, Tantost c’est donner à boire, faire boire, comme, Abbreuver les chevaux, Adaquare ; tantost faire tremper & emboire d’eau quelque chose, comme, Abreuver les tonneaux ou autre vaisseau, Aqua, aut liquore alio imbuere : Et en drap abbreuvé d’eau, c’est trempé & outré d’eau. Selon laquelle signification on dit par metaphore, Abbreuver aucun de quelque opinion ou persuasion, pour le remplir, imbuer & outrer de telle opinion ou persuasion, Totum occupare ac persuasum habere.

Abbreuver son esprit de quelque art, Ingenium artibus imbuere.

La terre n’est point abbreuvée de pluyes, ou mouillée, Terra pluuiis non immaduit.

Ils sont abbreuvez de cette opinion, Imbuit mentem eorum opinio, Inuasit illos hæc sententia.

Abbreuvoir, m. acut. Le lieu où on abbreuve les chevaux, Aquarium.

Mener à l’abbreuvoir, Appellere ad aquam, Adaquare equos.