Traité de la peinture (Cennini)/CXLII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CXLII.Comment on dessine, gratte et grène une draperie d’or ou d’argent.

Ayant poncé ta draperie, aie un petit stylet de bouleau, de bois dur ou d’os pointu, comme le stylet propre à dessiner d’un côté et de l’autre plat pour gratter. Avec la pointe de ce stylet, dessine et recherche les contours de tous tes plis, avec l’autre côté gratte et fais tomber avec précaution la couleur, ayant soin de ne pas érailler l’or. Gratte ce que tu voudras, le champ, les vêtements ou les accessoires ; ce que tu découvres, graine-le ensuite avec la rosette. Si dans de petits traits tu ne pouvais faire entrer la rosette, aie un petit poinçon de fer pointu comme le crayon à dessiner : en employant ces moyens, tu commenceras à savoir comment se font les draperies d’or. Si tu veux faire du drap d’argent, la routine est la même pour mettre l’argent aussi bien que l’or ; de plus, je t’engage, si tu veux apprendre des jeunes gens ou des enfants à mettre l’or, à leur faire travailler l’argent jusqu’à ce qu’ils aient acquis une certaine pratique, parce que la perte est moins grande.