25%.png

Traité des instruments de martyre et des divers modes de supplice employés par les païens contre les chrétiens/Chapitre IX

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Traduction par un inconnu, sur les originaux italien et latin.
Charles Carrington (p. 151-172).

CHAPITRE IX[modifier]

Autres instruments de torture et modes employés pour torturer les martyrs Chrétiens, tels que : stylets de fer d'écoliers, clous, scies, lances, sabres et flèches. Entrailles arrachées. Gorges coupées. Décapitation, brûlures et marques. Broiement à coups de hache et de massue.[modifier]

POURTANT, désirant avec véhémence faire sa proie des âmes des hommes, le démon ne cessait jamais de rechercher activement d'autres moyens, grâce auxquels il pût faire complètement rejeter et abandonner la foi au Christ. De sorte que, pensant avoir trouvé le moyen d'accomplir facilement ses mauvais desseins, à savoir : persister toujours dans ses pratiques sauvages contre les membres du Christ, il s'arrangea de façon à convaincre tous les grands juges de cette époque qu'une chose et une seule rendrait célèbre leur sagesse, c'est-à-dire d'ordonner que tous les hommes et toutes les femmes qui seraient reconnus comme champions de la religion chrétienne, fussent cruellement tourmentés et torturés et mis à mort avec toutes les souffrances imaginables qui pussent accompagner leur agonie. O imaginations bornées ! pensées oiseuses ! En vérité, en vérité, ces hommes étaient devenus fous, leurs plans rusés et leurs mauvais desseins étaient réduits à néant !

Car, vraiment , comme le dit saint Eusèbe, dans son His Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/218 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/219 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/220 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/221 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/222
Fig. XXIX
A. — Martyr blessé à mort par des garçons avec leurs stylets à écrire.
B. — Martyr dont les membres sont amputés un par un.
Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/225 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/226
Fig. XXX
A. — Martyr auquel on enfonce un poignard dans la gorge.
B. — Mis à mort à coups de flèches.
C. — Frappé sur la tête à coups de hache.
D. — Décapité avec un sabre.
E. — Transpercé d’une lance.
Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/229 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/230 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/231 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/232 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/233 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/234 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/235 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/236
Fig. XXXI
A. — Martyrs torturés à l’aide d’un poinçon.
B. — Frappé d’un coup de poignard.
C. — Percé de clous.
Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/239 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/240 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/241 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/242
Fig. XXXII
A. — Martyr frappé à coups de massue ou de bâton.
B. — Scié en deux avec une scie de fer.
C. — Mains et pieds coupés.
Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/245 Page:Gallonio - Traité des instruments de martyre.djvu/246