À M. le docteur d’Audéjos (O. C. Élisa Mercœur)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


À M. LE DOCTEUR DAUDÉJOS [1].

Interprète des vœux qu’envers mon bienfaiteur
        La reconnaissance m’inspire,
Daignez trouver pour moi quelque parole à dire,
De cette voix qui sait le chemin de son cœur.
        Loin de cet ami protecteur,
        Lorsqu’hélas ! le temps vous entraîne,
        Par un décret du sort jaloux,
Accueillez ce souhait que nous formons pour vous
Qu’il se lève bientôt un jour qui vous ramène
        Près de lui, près de nous !


Paris, 1er janvier 1834.
  1. Ce fut au docteur Daudéjos, dont le comte d’Argout fait très grand cas, qu’Élisa dut la protection de ce ministre.