Œuvres complètes d’Élisa Mercœur

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mercœur-OC-I-d008-portrait Elisa.png
Texte établi par Adélaïde AumandMadame Veuve Mercœur.
TABLE
DU PREMIER VOLUME.

Poésies Diverses. — Dors, mon Ami 
 15
 17
 95
 99
 119
 161
 165
 169
Poésies inédites. — Les 5 et 6 juin 1832. — À S. M. Louis-Philippe Ier 
 199
 225
 235
 243
 249
 277
 281
 287
 313
 315
 433

TABLE
DU DEUXIÈME VOLUME.

 203
I. 
La Châtelaine 
 227
II. 
Le Laboratoire 
 233
III. 
Le Jeune Chasseur 
 246
IV. 
Une Chimère 
 258
V. 
L'Attente 
 274
VI. 
Le Miroir magique 
 282
VII. 
Le Mariage 
 296
VIII. 
Pendant un mois 
 311
IX. 
Le Mot de l'énigme 
 328
 355
 392

TABLE
DU TROISIÈME VOLUME.

QUATRE AMOURS

Notice 
 i
Chapitre          I. 
Un Bal 
 3
II. 
Portraits de Famille 
 31
III. 
La dernière Feuille 
 41
IV. 
Ressemblance physique 
 69
V. 
Différence morale 
 91
VI. 
Une Leçon de monde 
 129
VII. 
La marquise de Fermont 
 156
VIII. 
Un Tison 
 176
IX. 
Un Titre 
 186
X. 
Le Dédit 
 204
XI. 
Un Suicide 
 238
XII. 
Un Serment 
 260
XIII. 
L’Échelle retournée 
 278
XIV. 
Une Rencontre 
 299
XV. 
Juliette 
 324
XVI. 
Le baron de Saint-Aire 
 343
XVII. 
Les habitans du Presbytère 
 347
XVIII. 
L’Intrigante 
 349
XIX. 
La Confession 
 354
XX. 
Voilà ce qui vient de paraître 
 358
XXI. 
La Charrette des Condamnés 
 361

LOUIS XI ET LE BÉNÉDICTIN

Notice 
 369
Chapitre          I. 
Historique 
 389
II. 
Le Bénédictin 
 404
III. 
La Prière 
 418
IV. 
La Relique 
 440
V. 
La Supplique 
 460
VI. 
Le Serment 
 476
VIL 
Les Oiseaux prisonniers d’état 
 479
VIII. 
L’Épée bénite 
 481
IX. 
Le Scrupule 
 485
IX.[1] 
La Pragmatique 
 493
X. 
Colette de Monsoreau 
 497
XI. 
Marguerite d’Anjou 
 499
XII. 
Le Corporal 
 505
XIII. 
La Torture 
 507
XIV. 
Le Marmiton 
 510
XV. 
Proposition de Mariage 
 512
XVI. 
Déclaration de Guerre 
 517
XVII. 
Les Réalistes et les Nominaux 
 519
XVIII. 
La pauvre Femme, le Clerc et le Canonicat 
 520
XIX. 
La Pêche 
 522
XX. 
Maître Jean 
 524
XXI. 
La Prédiction 
 526
XXII. 
La Salutation angélique 
 528
XXIII. 
Établissement des Postes 
 531
XXIV. 
La Chambre de Charles VII 
 533
XXV. 
Mort du duc de Guyenne 
 540
XXVI. 
Jeanne Hachette 
 542
XXVII. 
La Trêve dite Marchande 
 545
XXVIII. 
Jugement et Supplice de Jacques d’Armagnac, duc de Nemours 
 547
XXIX. 
La Sainte-Ampoule 
 550
XXX. 
Les Grands Jours 
 553
XXXI. 
La Signature 
 555
XXXII. 
La Saignée 
 558
XXXIII. 
La Précaution 
 565
XXXIV. 
Les Fiançailles 
 568
XXXV. 
L’Agonie du Coupable 
 571
  1. Note WS : erreur de numérotation du chapitre.

ŒUVRES COMPLÈTES
D’ÉLISA MERCŒUR
DE NANTES,
PRÉCÉDÉES DE
MÉMOIRES ET NOTICES SUR LA VIE DE L’AUTEUR,
ÉCRITS PAR SA MÈRE ;
ORNÉES
D’UN TRÈS BEAU PORTRAIT, PAR A. DEVÉRIA,
ET DE TROIS FAC SIMILE,
DONT L’UN D’ELISA MERCŒUR, ET LES DEUX AUTRES DE MM. DE CHATEAUBRIAND
ET DE MARTIGNAC.


.............
Qui laisse un nom peut-il mourir ?…
.............

Élisa Mercœur.

PARIS.
CHEZ MADAME VEUVE MERCŒUR
RUE DE SÈVRES, 120.
ET CHEZ POMMERET ET GUÉNOT.
RUE ET HÔTEL MIGNON, 2.

1843