100%.svg

Œuvres de saint Denys l’Aréopagite

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par l’abbé Darboy.
Sagnier et Bray.

TABLE DES MATIÈRES.

Art. I. — 
Où l’on discute l’authenticité des livres attribués à saint Denys l’Aréopagite.
iv
Art. II. — 
Où l’on expose la doctrine de saint Denys et l’influence qu’elle a exercée.
lxxxii



Chap. I. — 
Comment toute illumination divine, qui par la bonté céleste passe aux créatures, demeure simple en soi, malgré la diversité de ses effets, et unit les choses qu’elle touche de ses rayons.
180
Chap. II. — 
Qu’on donne très-bien l’intelligence des choses divines et célestes par le moyen de signes qui ne leur ressemblent pas.
183
Chap. III. — 
On expose la définition de la Hiérarchie et son utilité.
192
Chap. IV. — 
Que signifie le nom d’Anges ?
195
Chap. V. — 
Pourquoi on appelle généralement du nom d’Anges toutes les célestes essences ?
200
Chap. VI. — 
Que les natures célestes se divisent en trois ordres principaux.
202
Chap. VII. — 
Des séraphins, des chérubins et des trônes qui forment la première hiérarchie.
204
Chap. VIII. — 
De la seconde hiérarchie qui se compose des dominations, des vertus et des puissances.
211
Chap. IX. — 
De la dernière hiérarchie céleste qui comprend les principautés, les archanges et les anges.
216
Chap. X. — 
Résumé et conclusion de ce qui a été dit touchant l’ordre angélique.
221
Chap. XI. — 
Pourquoi les esprits angéliques sont nommés généralement vertus célestes.
223
Chap. XII. — 
D’où vient que l’on donne le nom d’Anges aux pontifes de notre hiérarchie.
225
Chap. XIII. — 
Pourquoi il est dit que le prophète Isaïe fut purifié par un séraphin.
228
Chap. XIV. — 
Que signifie le nombre des anges dont il est fait mention dans l’Écriture.
236
Chap. XV. — 
Quelles sont les formes diverses dont l’Écriture revêt les anges, les attributs matériels qu’elle leur donne, et la signification mystérieuse de ces symboles.
237



Chap. I. — 
Qu’est-ce, d’après la tradition, que la hiérarchie ecclésiastique, et quel est son but ?
251
Chap. II. — 
Des cérémonies qui s’observent dans l’illumination ou Baptême.
258
Chap. III. — 
Des cérémonies qui s’accomplissent dans l’Eucharistie.
270
Chap. IV. — 
Des cérémonies qui se font en la consécration de l’huile sainte.
289
Chap. V. — 
De la consécration des saints ordres.
301
Chap. VI. — 
Des diverses classes de ceux qui sont initiés.
314
Chap. VII. — 
Des cérémonies qui se font pour les défunts.
321



DENYS, PRÊTRE, À TIMOTHÉE, AUSSI PRÊTRE.


Chap. I. — 
Quel est le but de ce discours, et qu’est-ce qui nous est enseigné touchant les noms divins.
340
Chap. II. — 
Appellations communes et particulières des personnes divines, et ce que c’est qu’unité et distinction en Dieu.
351
Chap. III. — 
De la force de la prière ; du bienheureux Hiérothée ; de la piété et de la manière de parler de Dieu.
365
Chap. IV. — 
Du bon ; de la lumière ; du beau ; de l’amour ; de l’extase ; du zèle, et que le mal n’est pas un être, ne procède pas de l’être, ne subsiste pas dans l’être.
370
Chap. V. — 
De l’être ; où l’on parle aussi des types ou exemplaires.
407
Chap. VI. — 
De la vie.
417
Chap. VII. — 
De la sagesse, de l’intelligence, de la raison, de la vérité et de la foi.
420
Chap. VIII. — 
De la puissance, de la justice, du salut, de la rédemption ; où il est aussi traité de l’inégale répartition des bienfaits divins.
428
Chap. IX. — 
De la grandeur et de la petitesse ; de l’identité et de la diversité ; de la similitude et de la dissemblance ; du repos et du mouvement ; de l’égalité.
436
Chap. X. — 
Du dominateur suprême et de l’ancien des jours ; où l’on traite aussi de l’éternité et du temps.
444
Chap. XI. — 
De la paix, et ce que signifient ces mots : d’être en soi, de vie en soi, de puissance en soi, et autres semblables.
447
Chap. XII. — 
Du Saint des saints ; du Roi des rois ; du Seigneur des seigneurs ; du Dieu des dieux.
455
Chap. XIII. — 
De la perfection et de l’unité.
458



Chap. I. — 
Ce que c’est que l’obscurité divine.
466
Chap. II. — 
Comme il faut s’unir et payer tribut de louanges au Créateur et souverain maître de toutes choses.
470
Chap. III. — 
Quelles affirmations et quelles négations conviennent à la divinité.
472
Chap. IV. — 
Que le suprême auteur des choses sensibles n’est absolument rien de tout ce qui tombe sous les sens.
475
Chap. V. — 
Que le suprême auteur des choses intelligibles n’est absolument rien de ce qui se conçoit par l’entendement.
475



Lettre I. — 
À Caïus, thérapeute.
479
Lettre II. — 
Au même Caïus.
481
Lettre III. — 
Au même Caïus.
482
Lettre IV. — 
Au même Caïus.
483
Lettre V. — 
À Dorothée, diacre.
485
Lettre VI. — 
À Sosipatre, prêtre.
487
Lettre VII. — 
À Polycarpe, évêque.
488
Lettre VIII. — 
Au moine Démophile. Comment on doit se tenir en son propre emploi ; et de la mansuétude.
492
Lettre IX. — 
À l’évêque Titus, qui avait demandé par lettre ce que c’est que la maison de la sagesse, son calice, sa nourriture et son breuvage.
507
Lettre X. — 
À Jean, théologien, apôtre, évangéliste, en exil dans l’île de Pathmos.
517
FIN DE LA TABLE.

ERRATA.

Page 16, ligne 15, au lieu de il le façonne, lisez il se façonne.

Page 25, ligne dernière, au lieu de ὑπόστσαις, lisez ὑπόστασις.

Page 44, ligne 23, au lieu de 523, lisez 532.

Page 116, ligne 14, au lieu de transcendental, lisez transcendantal.

Page 133, ligne 10, même correction à opérer.

Page 146, ligne 26, au lieu de ravageaient, lisez ravagèrent.

Page 281, ligne 1re, au lieu de parce qu’elle renferme, lisez parce qu’il...

Page 311, ligne 30, au lieu de aposotlique, lisez apostolique.