Auteur:Marguerite Audoux

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marguerite Audoux

Marguerite Audoux

écrivain française ()

Œuvres[modifier]

 Titre et éditions  Titre original  Genre Fac-similé
1908 :  Le Chaland de la reine Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiRelu et corrigé Nouvelle Gallica
1909 :  La FiancéeTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiTexte validé Nouvelle Gallica
1910 :  Marie-Claire Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiTexte validé Roman     Marie Claire est le premier roman de Marguerite Audoux, et celui qui lui assura la renommée littéraire, avec le prix Fémina en 1910.  Un roman en grande partie autobiographique qui retrace la vie d’une enfant abandonnée, élevée chez les sœurs puis placée à la campagne. Son histoire est faite de rencontres, la sœur Marie-Aimée qui la prend en affection et l’instruit, les fermiers Sylvain et Pauline qui lui enseigne les travaux de la ferme avec amitié, le jeune voisin Henri Deslois et de séparations…  Environ 36 648 mots et 2 heures et demi de lecture.

Erreur Lua dans Module:Document à la ligne 14 : attempt to index local 'title' (a nil value).

1910 :  NRF Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiRelu et corrigé Article
1912 :  Les Cahiers d’aujourd’hui Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiTexte validé Article
1912 :  Valserine et autres nouvelles Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiTexte validé Valserine and other stories Recueil
1913 :  Les Cahiers d’aujourd’hui Élément WikidataÀ évaluer Nouvelle
1913 :  Un tableau de Mme Marguerite Audoux Élément WikidataRelu et corrigé Article Gallica
1920 :  L’Atelier de Marie-Claire Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiRelu et corrigé Roman     L’Atelier de Marie-Claire est la suite du premier roman de Marguerite Audoux, Marie-Claire, paru 10 ans après en 1920.   L’orpheline rejetée et maintenant adulte, va à Paris pour trouver du travail. Après bien des difficultés qui sont retracées avec réalisme, elle commence dans un atelier de couture dont elle décrit les mœurs au quotidien.  Environ 55 774 mots et moins de 4 heures de lecture.
1920 :  Fin Moka Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiRelu et corrigé Nouvelle Gallica

Erreur Lua dans Module:Document à la ligne 14 : attempt to index local 'title' (a nil value).

1926 :  De la ville au moulin Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiTexte validé Roman     De la ville au moulin est le 3ème et avant dernier roman de Marguerite Audoux.  62 000 mots et environ 4 heures de lecture.  Annette Beaubois est blessée en voulant séparer ses parents qui se déchirent. Elle part en convalescence au moulin, auprès de son oncle. Enfin guérie mais boiteuse, elle espère retrouver la vie de famille à Paris. Mais ses parents qui divorcent, lui confient ses 4 frères et sœurs qu’elle élève avec l’aide de l’oncle meunier dans la petite maison de sa mère.  Adulte elle tombe amoureuse de Valère avec qui elle va vivre en concubinage dans le sud de la France. Valère sombre lentement dans l’alcoolisme. Annette le quitte enceinte et remonte sur le Paris de son enfance. Les conditions de vie sont très difficiles et elle en perd son enfant.  Le reste de la famille a aussi fait sa vie, des neveux et nièces sont nés mais les hommes sont appelés à la guerre et disparaissent. Valère dont on était sans nouvelle en revient infirme et essaie avec Annette de retrouver un peu de bonheur.
1932 :  La Fiancée Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiRelu et corrigé Recueil     La Fiancée, recueil de nouvelles de Marguerite Audoux, reprend les titres des précédents volumes. De longueur et de style variés, à la campagne ou à la ville, les nouvelles ont toutes un très grand charme et une grande simplicité de style qui approche de la perfection.  Environ 40337 mots et moins de 3 heures de lecture.
1937 :  Douce Lumière Open book nae 02.svg Élément WikidataTélécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobiTexte validé Roman     Douce Lumière est le dernier des 4 romans de Marguerite Audoux.   Il retrace la vie d’une petite orpheline élevée par un grand-père fort rude, qui parvient à trouver des joies dans l’amitié, l’amour, la musique… Rejetée par la famille de celui qu’elle aime elle monte à Paris où une autre vie l’attend.  Environ 46180 mots et 3 heures de douce lecture.

Voir aussi[modifier]

Critiques[modifier]