Correspondance de Voltaire/1766/Lettre 6399

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Correspondance : année 1766
Garnier (Œuvres complètes de Voltaire, tome 44p. 336).

6399. — DE M. HENNIN[1].

Je viens, monsieur, de m’informer de l’arrivée du prince ; personne n’en a de nouvelles positives. Mon dessein est bien de vous tenir la parole que je lui ai donnée d’aller à Ferney le jour où vous le recevrez. Quant au général des Cosaques, que vous verrez aujourd’hui, bien qu’il soit un des plus honnêtes gens de l’empire russe, je vous prie de me dispenser d’aller dîner avec lui. Je vous en dirai les raisons. Pardon de mon laconisme. Mes respects à vos dames, je ne peux pas vous répondre pour M. de Taulés ; mais j’espère qu’il pourra m’accompagner lorsque le prince ira à Ferney.

  1. Correspondance inédite de Voltaire avec P.-M. hennin, Paris, 1825.