Cours d’agriculture (Rozier)/PLEINE TERRE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome huitièmep. 35-38).


PLEINE TERRE. On appelle cultiver en pleine terre, lorsque les plantes n’exigent ni l’orangerie, ni les vitraux, ni la serre chaude. Les seules plantes étrangères à notre climat, exigent ce secours. Parmi ce nombre, plusieurs y ont été naturalisées, & le nombre en seroit bien plus considérable si on multiplioit les semis, en commençant par nos provinces méridionales, où l’on récolteroit les graines, qui seroient semées de nouveau dans une province plus au nord, & ainsi de suite. Consultez ce qui a été dit au mot Espèce. Le mûrier fournit un exempla convainquant de l’avantage qu’il y a de semer de proche en proche. La partie méridionale de la Bretagne possède une très-grande partie des plantes & des arbustes de la Provence & du Languedoc, singularité qui tient à ses abris ; & il est plus que probable que l’on trouveroit dans le royaume des abris semblables ; c’est donc par ces endroits qu’on doit commencer les semis, & peu à peu acclimater les arbres, les arbustes dans le voisinage.

Depuis un certain nombre d’années les amateurs ont mis beaucoup d’importance à se procurer des arbres étrangers, & ils ont eu raison ; mais le cultivateur est-il dans le même cas ? je ne le crois pas. Ces arbres seront bien précieux pour lui, s’ils sont réellement utiles, ou par la qualité de leurs bois dans les arts, ou par la bonté de leurs fruits, ou enfin par l’agrément de leurs fleurs ; mais s’ils n’ont pas une de ces trois qualités, ou toutes les trois ensemble, il vaut autant pour lui que ces arbres restent dans leur pays natal, & qu’il cultive avec plus de soin ceux de son canton. Il doit abandonner aux amateurs, aux gens riches, le plaisir de faire de telles collections. Si au contraire on lui parle d’un arbre vraiment utile, il ne doit épargner ni soins, ni peines, pour en enrichir ses possessions.

Je vais donner le catalogue par ordre alphabétique, des arbres & des arbustes que l’expérience a prouvé pouvoir être cultivés en pleine terre. Les amateurs & les agronomes auront de quoi choisir. Si on désire de plus grands détails, on consultera chaque mot en particulier, où sont indiquées les espèces & leurs variétés.

A. Abricotier.
Absynthe.
Acacia.
Agnus-castus.
Ajonc.
Airelle.
Alaterne.
Alisier.
Althea.
Amandier.
Amelanchier.
Amorpha.
Anagyris.
Androsême.
Arbousier.
Aralia.
Arbre de Judée.
Arbre de vie.
Arrête-Bœuf.
Asperges.
Assiminier.
Aubépin.
Aune.
Auronne.
Azalea.
Azedarac.
Azerolier.

B. Bagnaudier.
Barbe de Renard.
Beaumier.
Bignonia.
Bois-puant.
Bois de plomb.
Bonduc.
Bouleau.
Bourdaine.
Bruiere.
Buchardin.
Buisson ardent.
Buis.
Buphtalmum.
Busserole.
Butneria.

C. Câprier.
Caroubier.
Cassie.
Cassis.
Cèdre.
Cerisier.
Chamœdris.
Chamelée.
Chamœrododendron.
Charme.
Châtaignier.
Chêne.
Chèvre-feuille.
Chionanthus.
Cistes.
Clématites.
Cletia-coignassier.
Cormier.
Cornouiller.
Coudrier.
Cyprès.
Cytise.

D. Dircas.

E. Ebeinier.
Eleagnus.
Emerus.
Epine-vinette.
Ephedra.
Erable.

Euphorbe.

F. Févier.
Figuier.
Filaria.
Fresne.
Fresne épineux.
Fusain.
Fustet.

G. Gaînier.
Galé.
Garde-Robe.
Garou.
Genêt.
Genévrier.
Glycine.
Grenadier.
Grenadille.
Gréwia.
Groseiller.
Gualteria.
Gui.

H. Hêtre.
Houx.
Hipophæ.
Hydrangea.
Hyssope.

I. Indigo bâtard.
If.

J. Jasmin.
Jasminoïde.
Jonc-marin,
Jujubier.

K. Kalmia.
Ketmie.

L. Lavande.
Laurier.
Laurier-cerise.
Laurier-rose.
Laurier-tulipier.
Lauréole.
Lentisque.
Lentisque du Pérou.
Liège.
Lierre.
Lilas.
Liquidambard.
Lonicère.

M. Marronnier d’Inde.
Magnolia.
Mélèse.
Menispermum.
Meslier.
Micocoulier.
Mille-pertuis.
Molé.
Morelle.
Mûrier.
Myrte.
Myrtille.

N. Néflier.
Nerprun.
Nez-coupé.
Noisetier.
Noyer.
Noyer de Ceylan.

P. Paliure.
Pavia.
Pentaphiloïde.
Periploca.
Pervenche.
Pêcher.
Peuplier.
Phlomis.
Pied-d’oiseau.
Pin.
Pistachier.
Platane.
Plaqueminier.
Poirier.
Pommier.

Pommier d’amour.
Porte-chapeau.
Pourpier de mer.
Prunier.
Prunelier.
Ptéléa.

Q. Quinte-feuille.
Queue de Renard.

R. Raisin d’ours.
Rhamnoïdes.
Robinia.
Ronce.
Roseau.
Romarin.
Rosiers.
Rue.

S. Sabine.
Santoline.
Sapin.
Sauge.
Saule.
Smilax.
Sorbier.
Spartium.
Spiræa.
Stœchas.
Staphillea.
Styrax.
Sumac.
Sureau.
Symphoricarpos.
Syringa.

T. Tacamahaca.
Tamarin.
Teucrium.
Thérébinte.
Thuia.
Thimelée.
Thim.
Tilleul.
Toute-saine.
Toxicodendron.
Tremble.
Troëne.
Tulipier.

V. Vigne.
Vigne-vierge.
Vinaigrier.
Viorne.

X. Xylosteon.

Il n’est pas question de plusieurs de ces arbres dans le cours de cet Ouvrage. On a parlé de ceux qui sont vraiment utiles ou agréables ; de pareils détails nous mèneroient trop loin.