100%.png

Dénouant ses liens et coupant ses cheveux

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Perles rouges : 93 sonnets historiquesBibliothèque-Charpentier (p. 74-75).


XXXVII


Dénouant ses liens et coupant ses cheveux,
Substituant la bure à la pourpre, aux agates,
Lorsque, le voile au front, aux pieds, les alpargates,
L’Illustre Pénitente eut accompli ses vœux ;

De Louise, Marie accepta les aveux ;
La Reine eut, pour la sœur, des grâces délicates :
En elle ses vertus furent des avocates
Plaidant pour le pardon des adultères feux.


Elle fut visiter l’austère Carmélite.
Celle-ci, d’un élan qui la réhabilite,
Voulut rester debout, tout le temps du parloir.

Mais le Roi — qui jamais ne revit l’humble sainte,
À ceux qui franchissaient l’expiatoire enceinte
Disait : « Elle est Duchesse ; elle a droit à s’asseoir ! »