De l’Imitation de Jésus-Christ (Brignon)/Livre 2/02

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par Jean Brignon.
Bruyset (p. 82-83).


CHAPITRE II.
Qu’il faut se soûmettre humblement à la conduite de Dieu.

NE vous mettez point en peine de sçavoir qui est pour vous, ou contre vous.

Tâchez seulement qu’en toutes vos œuvres Dieu soit avec vous.

Ayez la conscience nette, & Dieu sera votre protecteur.

Toute la malice des hommes ne pourra nuire à celui que Dieu a pris en sa protection.

Apprenez à vous taire, & à souffrir, & jamais le secours du Ciel ne vous manquera.

Dieu sçait en quel tems, & de quelle sorte il faut qu’il vienne, & vous n’avez autre chose à faire qu’à vous resigner entre ses mains.

C’est à lui à vous assister, & il vous garantira de toute confusion.

Il importe souvent beaucoup pour nous conserver dans l’humilité, que nos défauts soient connus, & que l’on nous en reprenne.

Lorsqu’un homme reconnoît humblement sa faute, il appaise facilement ceux qui la lui reprochent, quelque chagrin qu’ils lui en témoignent.

Dieu protege & sauve les humbles ; il les aime, il console, il s’abaisse jusqu’à traiter familierement avec eux, il les comble de ses dons, & d’un état vil & abjet, il les éleve à un haut degré de gloire.

Il leur découvre les secrets, & les attire doucement à lui.

Ainsi l’humiliation ne leur ôte point la paix du cœur, parce que Dieu, & non pas le monde, est tout leur appui.

Ne pensez pas avoir beaucoup profité, si vous ne vous croyez le dernier de tous.