Dictionnaire abrégé touareg-français de noms propres/Lieux/K

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Larose Éditeurs (p. 124-140).
◄  J
  ►

K 

Tisoûka ⵜⵙⴾⴰ fp. φ ; daṛ Tsoûka ‖ vallées ; point d’eau (ăb.) ‖ Imm.

Tisîkâtîn ⵜⵙⴾⵜⵏ fp. φ (fs. Tesakit), daṛ Tsîkâtîn ‖ vallées ‖ Ăd.

I-n-kéouen ⵏ⵿ⴾⵓⵏ (« un des racines ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

Ti-n-kéouen ⵜⵏ⵿ⴾⵓⵏ (« une des racines ») fs. ‖ vallée ‖ Imm.

Ikou ⴾⵓ ms. ‖ vallée ‖ Ăir.

Tăkket ⵜⴾⵜ fs. ‖ point d’eau (taġ. 🚰 α) ‖ Iṛer. Ăj.

é̆kkv. ⴾⴹ.

ⴾⴱ Ăkaba ⴾⴱⴰ ms. ‖ mont ‖ Ăd.

ⴾⴱⴱ Tikbâbîn ⵜⴾⴱⴱⵏ (« les signaux de course ») fp. φ ; daṛ Tĕkbâbîn ‖ mont ‖ Ăj.

ⴾⴱⴹ Tikbâḍîn ⵜⴾⴱⴹⵏ fp. φ ; daṛ Tĕkbâḍîn ‖ monts ‖ Ăj.

ⴾⴱⵍ Akbal ⴾⴱⵍ (√ ⴾⴱⵍ ekbel « soutenir ») ms. φ ; daṛ Ĕkbal (Ăkbal) ‖ mont ‖ Téf.

Ikbâlen ⴾⴱⵍⵏ mp. φ ; daṛ Ĕkbâlen ‖ monts ‖ Éġé.

Ékabil-en-Geméien ⴾⴱⵍⵏ⵿ⴳⵎⵉⵏ (« Ékabil des Igeméien ») ms. φ ; daṛ Ăkabil (Ĕkabil)-en-Geméien ‖ lieu ‖ entre Ăh. et ĂirIgeméien est le np. d’une tribu.

ⴾⴱⵏ ăkaboun ⴾⴱⵏ nc. sm. φ (pl. ikbân), daṛ ĕkbân ‖ piton (sommet pointu [d’une montagne ou d’une colline] ; montagne pointue ; colline pointue).

ⴾⴱⵏ Takbenna ⵜⴾⴱⵏⴰ fs. φ ; daṛ Tĕkbenna (Tăkbenna) ‖ vallée ‖ Ănh.

ⴾⴱⵔ Tăkabart ⵜⴾⴱⵔ⵿ⵜ (« petit mortier sans pied ») fs. ‖ vallée ‖ à l’Ouest de l’Ăd.

I-n-ăkabar ⵏⴾⴱⵔ (« un du mortier sans pied ») ms. ‖ mont.

ⴾⴱⵜ Ikebettâten ⴾⴱⵜⵜⵏ mp. φ ; daṛ Kebettâten ‖ vallées.

ⴾⵛ Tekch-oulli ⵜⴾⵛⵍⵉ (« elle a mangé les chèvres ») fs. ‖ vallée ; point d’eau ‖ Ăṛech.Tekch-oulli signifie « [cette vallée] a mangé les chèvres » ; elle a été ainsi nommée probablement parce que des chèvres y ont péri de misère ou y ont été dévorées par les chacals.

Tekch-oulli ⵜⴾⵛⵍⵉ (« elle a mangé les chèvres ») fs. ‖ vallée ‖ Ahṛ.

Tekch-ibarâḍen ⵜⴾⵛⴱⵔⴹⵏ (« elle a mangé les garçons ») fs. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⴾⵛⵉ Tikchaîn ⵜⴾⵛⵉⵏ fp. φ ; daṛ Tĕkchaîn ‖ vallées ‖ Ăd.

ⴾⵛⴾⵛ ékechkech ⴾⵛⴾⵛ nc. sm. φ (pl. ikechkechen), daṛ ăkechkech (ĕkechkech), daṛ kechkechen ‖ crête rocheuse dentelée (au faîte d’une montagne).

mekechkâch ⵎⴾⵛⴾⵛ nc. sm. (pl. s. s.) ‖ crêtes rocheuses dentelées (au faîte de montagnes).

ⴾⵛⵔⵓ Tăkechcherouet ⵜⴾⵛⵔⵓⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăneġ.

ⴾⵛⵎⴹ Ikechchemâḍen ⴾⵛⵎⴹⵏ mp. φ (ms. Ăkechchemaḍ ; fs. Tăkechchemaṭ ; fp. Tikechchemâḍîn), daṛ Kechchemâḍen, daṛ Tkechchemâḍînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) dépendant des Tăitoḳ ‖ les Ikechchemâḍen sont peu nombreux et vivent la plupart dispersés dans l’Ăh.

ⴾⴷ Ékadé-n-tĕklâtîn ⴾⴷⵏ⵿ⵜⴾⵍⵜⵏ (« pierre des esclaves ») ms. φ ; daṛ Ăkadé (Ĕkadé)-n-tĕklâtîn ‖ mont ‖ entre Ăh. et Ăir.

Tékadéout-en-tĕklâtîn ⵜⴾⴷⵓⵜⵏ⵿ⵜⴾⵍⵜⵏ (« petite pierre des esclaves ») fs. φ ; daṛ Tăkadéout (Tĕkadéout)-en-tĕklâtîn ‖ mont ‖ Ăir.

I-n-Kadéouen ⵏ⵿ⴾⴷⵓⵏ (« un des pierres ») ms. ‖ mont ‖ Tăs.

I-n-Kadéouen ⵏ⵿ⴾⴷⵓⵏ (« un des pierres ») ms. ‖ point d’eau (ân. 🚰 = δ) ‖ Ăhn.

I-n-Kadéouen ⵏ⵿ⴾⴷⵓⵏ (« un des pierres ») ms. ‖ vallée ; point d’eau (ăġ. 🚰 = δ) ‖ entre Ăh. et Ăd.

ⴾⴷⴱ Tikedebâtîn ⵜⴾⴷⴱⵜⵏ fp. φ (fs. Tăkedebat), daṛ Tkedebâtîn ‖ vallées ‖ Ăhn.

ⴾⴷⴷⵙ Kededdes ⴾⴷⴷⵙ ms. ‖ mont ; vallée ‖ Ăd.

ⴾⴷⵉ Ikadeien ⴾⴷⵉⵏ mp. φ (ms. Ékadei ; fs. Tékadeit ; fp. Tikadeîn), daṛ Ăkadei (Ĕkadei), daṛ Kadeien, daṛ Tăkadeit (Tĕkadeit), daṛ Tkadeînnp. d’une tribu touaregue noble de l’Ăh. ‖ les Ikadeien sont ainsi nommés à cause de leur ancêtre Kâdi. On les surnomme qlqf. Kel-é̆or.

ⴾⴷⵍ Kîdal ⴾⴷⵍ ms. ‖ vallée ; palmeraie (non cult. 06) ; point d’eau ‖ Ăd. [1].

ⴾⴹ é̆kkaḍ ⴾⴹ nc. sm. (pl. é̆kkâḍen) ‖ rocher à pic un peu surplombant.

té̆kkaṭ ⵜⴾⵟ nc. sf. (pl. té̆kkâḍîn) ‖ dim. du pr.

é̆kk nc. sm. (pl. é̆kken) ‖ syn. d’é̆kkaḍ ‖ peu us.

é̆kk-ibĕḍen ⴾⴱⴹⵏ nc. (m.-à-m. « rocher à pic un peu surplombant troué ») sm. (pl. é̆kken-bĕḍnîn) ‖ rocher percé à jour (rocher formant muraille percé à jour par une porte ou une fenêtre naturelle).

Té̆kkaṭ-en-Zeġîn ⵜⴾⵟⵏⵣⴶⵏ (« rocher à pic un peu surplombant de Zeġîn ») fs. ‖ mont ; point d’eau (ăġ. 🚰 = δ) ‖ entre Ăh. et Ăir.

I-n-té̆kkâḍîn ⵏ⵿ⵜⴾⴹⵏ (« un des rochers à pic un peu surplombants ») ms. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-h. ; ă-ġ.

ⴾⴹⴾⴹ Tikeḍkeḍîn ⵜⴾⴹⴾⴹⵏ (Ăir) (« les tuniques ») fp. φ (fs. Tekeṭkeṭ), daṛ Tkeḍkeḍîn ‖ vallées ‖ Ăir.

ⴾⴹⵓ Tékaḍeout ⵜⴾⴹⵓⵜ (Ăd.) (« ganga ») fs. φ ; daṛ Tăkaḍeout (Tĕkaḍeout) ‖ vallée ‖ Ăhn.

Ikeḍaouâten ⴾⴹⵓⵜⵏ mp. φ ; daṛ Keḍaouâten ‖ vallées ‖ Ăd.

ⴾⴼ I-n-tăkouffé ⵏ⵿ⵜⴾⴼⵉ (« un de la mousse blanche [de lait] ») ms. ‖ vallée ‖ Téf.

I-n-kouffé ⵏ⵿ⴾⴼⵉ ms. ‖ point d’eau (ân. 🚰 = δ) ‖ Ăd.

I-n-koûfet ⵏ⵿ⴾⴼⵜ ms. ‖ point d’eau (ân. = γ) ‖ Ăd.

Ikifân ⴾⴼⵏ mp. φ ; daṛ Kifân ‖ monts ; vallées ‖ Ăj.

Ikfâten ⴾⴼⵜⵏ mp. ; daṛ Ikfâten ‖ vallées ‖ Imm.

Tăkfat ⵜⴾⴼⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăd.

Kêfet ⴾⴼⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ănh.

ⴾⴼ Ăkefou ⴾⴼⵓ (« javelot ») ms. ‖ mont ; vallée ‖ Ăhn.

Ăkefou ⴾⴼⵓ (« javelot ») ms. ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.

Ăkefou ⴾⴼⵓ (« javelot ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴾⴼⵔ ăkâfer ⴾⴼⵔ nc. sm. φ (pl. ikoûfâr ; fs. tăkâfert ; fp. tikoûfâr), daṛ koûfâr, daṛ tkoûfâr ‖ payen (hom. qui ne croit pas en Dieu) ‖ p. ext. « chrétien » ; ăkâfer est le mot dont les Kel-Ăhaggar se servent habituellement pour désigner les chrétiens ; ils croient les chrétiens des payens.

ⴾⵂ Ikouhaouen ⴾⵂⵓⵏ mp. φ (ms. Ăkoha), daṛ Kouhaouen ‖ monts ‖ Ăj.

Ikouhaouen ⴾⵂⵓⵏ mp. φ (ms. Ăkoha), daṛ Kouhaouen ‖ monts ; vallées ‖ Ănh.

ⴾⵂⵎ ékahem ⴾⵂⵎ nc. sm. φ (pl. ikehmân), daṛ ăkahem (ĕkahem), daṛ kehmân ‖ caverne (excavation profonde dans le roc dans laquelle on pénètre par une bouche étroite).

tékahemt ⵜⴾⵂⵎ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tikehmâtîn), daṛ tăkahemt (tĕkahemt), daṛ tkehmâtîndim. du pr.

I-n-ăkahem ⵏⴾⵂⵎ (« un de la caverne ») ms. ‖ mont ; vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 α) ‖ Ăṛech.

Ti-n-ăkahem ⵜⵏⴾⵂⵎ (« une de la caverne ») fs. ‖ point d’eau ‖ Ăj.

ⴾⵉ tekouit ⵜⴾⵉⵜ nc. sf. φ (pl. tikouiîn), daṛ tkouiîn ‖ relief de terrain pierreux de couleur assez claire (de médiocre élévation, de forme et d’étendue qlconques).

ⴾⵉⴹ Tekouiiaṭ ⵜⴾⵉⵟ fs. ‖ vallée ‖ entre Ăh. et Ăhn. ‖ la vallée de Tekouiiaṭ est le bas cours de celle d’I-n-ămeġel.

ⴾⵉⵏ Kaiôn ⴾⵉⵏ ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴾⵉⵓⴹ I-n-ăkeiouoḍ ⵏⴾⵉⵓⴹ (« un de l’ăkeiouoḍ ») ms. ‖ point d’eau ‖ l’ăkeiouoḍ est une sorte de roseau.

ⴾⴾ Ăsekâka ⵙⴾⴾⴰ (√ ⴾⴾ sekkiki « soulever un peu ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

Isekâkâten ⵙⴾⴾⵜⵏ mp. φ (ms. Ăsekâka), daṛ Sekâkâten ‖ monts ; vallées ‖ Ăṛech. ; Tour.

ⴾⴾⵉ Tekoûkait ⵜⴾⴾⵉⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.

ⴾⴾⵎ Koûkemen ⴾⴾⵎⵏ ms. ‖ mont (près de Ṛât) ‖ Ăj.

ⴾⴾⵙ Ăkoukas ⴾⴾⵙ ms. ‖ mont ‖ Ăj.

ⴾⵍ tăseklout ⵜⵙⴾⵍⵜ nc. sf. φ (pl. tisekla), daṛ tsekla ‖ chose portant ombre et propre à ce qu’on passe les heures du milieu du jour à son pied (telle qu’arbre, rocher surplombant, rocher formant toit naturel, etc.).

ⴾⵍ I-n-ăkkal ⵏⴾⵍ (« un de l’homme perdu ») ms. ‖ vallée ‖ Ăneġ.

ⴾⵍ ăkâl nc. sm. φ (pl. ikallen), daṛ kallen ‖ pays (territoire) ‖ peut souvent se traduire par « région ; contrée » ‖ p. ext. « le pays (ce pays-ci) » ‖ n ăkâl « du pays » sign. qlqf. « de ce pays-ci » ‖ dât ăkâl sign. qlqf. « Est » ‖ ḍeffer ăkâl sign. qlqf. « Ouest » ‖ dans l’Ăd., ăkâl sign. p. ext. « terre (sol ; terrain ; humus) » ; il n’a pas ce s. dans l’Ăh.

Kel ⴾⵍ nc. sm. μ (col. sans n. d’u. et sans pl.) ‖ gens de.

Ăkâl-heġrîn ⴾⵍⵂⴶⵔⵏ (« pays-haut ») ms.np. d’une des parties de l’Ătakôr-n-Ăhaggarv. ⵂⴳⵔ Ăhaggar.

Ăkâl-ġezzoûlen ⴾⵍⴶⵣⵍⵏ (« pays-bas ») ms.np. d’une des parties de l’Ătakôr-n-Ăhaggarv. ⵂⴳⵔ Ăhaggar.

Ăkâl-seṭṭĕfen ⴾⵍⵙⵟⴼⵏ (« pays noir ») ms.np. d’une portion de l’Ăkâl-heġrînĂt.v. ⵂⴳⵔ Ăhaggar.

Ăkâl-erĕṛen ⴾⵍⵔⵗⵏ (« pays jaune ») ms.np. d’une portion de l’Ăkâl-heġrînĂt.v. ⵂⴳⵔ Ăhaggar.

Iklân-en-tăousit ⴾⵍⵏⵏ⵿ⵜⵓⵙⵜ (« esclaves de la tribu (esclaves qui sont une tribu) ») mp. φ (ms. Akli-en-tăousit ; fs. Taklit-en-tăousit ; fp. Tiklâtîn-en-tăousit), daṛ Ĕkli (Ăkli)-n-tăousit, daṛ É̆klân-en-tăousit, daṛ Tĕklit (Tăklit)-en-tăousit, daṛ Tĕklâtîn-en-tăousitnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăh. ‖ avant l’occupation de l’Ăh. par la France, les Iklân-en-tăousit, bien qu’habitant l’Ăh., dépendaient, non des Kel-Ăhaggar et de leur ămenoûkal, mais des Imenân auxquels ils appartenaient en qualité de vassaux.

Ti-n-ĕkli ⵜⵏⴾⵍⵉ (« une de l’esclave ») fs. ‖ mont.

Oua-n-tĕklit ⵓⵏ⵿ⵜⴾⵍⵜ (« celui de l’esclave ») ms. ‖ mont.

Ti-n-tĕklit ⵜⵏ⵿ⴾⵍⵜ (« une de l’esclave ») fs. ‖ vallée.

ⴾⵍ I-n-tăkoûla ⵏ⵿ⵜⴾⵍⴰ (« un de la foliole de palme ») ms. ‖ vallée ; point d’eau (ăġ., ăb. 🚰 = γ) ‖ Ahṛ.

ⴾⵍ Ăkello ⴾⵍⵓ ms. ‖ vallée ‖ entre Ăd. et Ăzaouaṛ.

Tăkellout ⵜⴾⵍⵜ fs. ‖ vallée ; mont ; point d’eau (ân. 🚰 = γ) ‖ Ăd.

ⴾⵍⴼ Kelfo ⴾⵍⴼⵓ ms. ‖ mont ; village ‖ Ăzaouaṛ.

ⴾⵍⴾⴱ I-n-tăkelkebba ⵏ⵿ⵜⴾⵍⴾⴱⴰ (« un de l’occiput ») ms. ‖ mont ‖ Ănh.

ⴾⵍⴾⵍ Ikeloûkelen ⴾⵍⴾⵍⵏ mp. φ (ms. Ăkeloûkel), daṛ Keloûkelen ‖ vallée ‖ Ăneġ.

ⴾⵍⴾⵔ Kelkerit ⴾⵍⴾⵔⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăir.

ⴾⵍⵍ Kalâla ⴾⵍⵍⴰ ms. ‖ place (devant Ṛât) ‖ Ăj.

ⴾⵍⵍⵥ Meklelleż ⵎⴾⵍⵍⵥ ms. ‖ vallée ‖ Ăneġ. ; Ăṛech.

ⴾⵍⵎ Kelemet ⴾⵍⵎⵜ ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴾⵍⵏ Ăit-Ôklân ⵉⵜⴾⵍⵏ (« fils d’Ôklân ») mp. ‖ vallée ; village (non cult. 06) ‖ Ăṛef.

ⴾⵍⵜⵓⵉ Tăkeletouait ⵜⴾⵍⵜⵓⵉⵜ (« femme marchant avec un léger balancement de hanches et d’épaules ») fs. ‖ point d’eau (ăb. 🚰 = δ) ‖ Ăt. ă-s.

ⴾⵍⵥ Ikîlżen ⴾⵍⵥⵏ mp. φ (ms. Ékîleż ; fs. Tékîleżt ; fp. Tikîlżîn), daṛ Ăkîleż (Ĕkîleż), daṛ Kîlżen, daṛ Tăkîleżt (Tĕkîleżt), daṛ Tkîlżînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăj.

ⴾⵎ Tikemtîn ⵜⴾⵎ⵿ⵜⵏ (√ ⴾⵎ kemet (Ta. 2) « ramasser ») fp. φ ; daṛ Tkemtîn ‖ monts ; vallées ‖ Ăt. ă-s.

Tikemtîn ⵜⴾⵎ⵿ⵜⵏ fp. φ ; daṛ Tkemtîn ‖ rochers ‖ Ăt. ă-s.

Toukmâtîn ⵜⴾⵎⵜⵏ fp. ‖ monts ‖ Ăt.

Toukmâtîn ⵜⴾⵎⵜⵏ fp. ‖ mont ‖ Ăj.

ⴾⵎ I-n-kemmen ⵏ⵿ⴾⵎⵏ (« un des bords intérieurs [de la bouche d’un puits] ») ms. ‖ mont ; point d’eau (🚰 = γ) ‖ Ăd.

ⴾⵎⴾ Ăkoûmek ⴾⵎⴾ ms. ‖ vallée ‖ Ăṛech.

ⴾⵎⴾⵎ Ikemkemen ⴾⵎⴾⵎⵏ mp. φ ; daṛ Kemkemen ‖ monts ‖ Ăt. ă-s.

ⴾⵎⵔ Ikoûmeren ⴾⵎⵔⵏ mp. φ (ms. Ăkoûmer ; fs. Tăkoûmert ; fp. Tikoûmerîn), daṛ Koûmeren, daṛ Tkoûmerînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăh.bien qu’étant originairement des plébéiens (ămṛid) de l’Ăh., les Ikoûmeren habitent depuis longtemps l’Ăj. et sont aujourd’hui sans relations avec l’Ăh. Ils sont presqu’éteints et ne comptent plus que 12 ou 15 personnes ‖ le nom d’Ikoûmeren est donné qlqf. comme surnom à un groupe de 3 ou 4 tentes de Téġehé-n-Ĕfis, tribu touaregue plébéienne (ămṛid) dépendant des Tăitoḳ.

Ikoûmeren ⴾⵎⵏ (« les hommes de la tribu des Ikoûmeren ») mp. φ ; daṛ Koûmeren ‖ monts ; vallées ‖ Ănh.

ⴾⵎⵙ Ăkoûmas ⴾⵎⵙ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 = γ) ‖ Ăd.

Kel-Tekêmest ⴾⵍ⵿ⵜⴾⵎⵙ⵿ⵜ (« gens de Tekêmest ») mp. (ms. ou-Tekêmest ; fs. oult-Tekêmest ; fp. chêt-Tekêmest) ‖ np. d’une tribu touaregue noble de l’Ăir.

ⴾⵎⵜ Kamîta ⴾⵎⵜⴰ ms. ‖ monts ‖ Ăj.

ⴾⵎⵥⵎⵥ Tăkemeżmażt ⵜⴾⵎⵥⵎⵥ⵿ⵜ fs.col et défilé ‖ Imm.

ⴾⵏ émesekni ⵎⵙⴾⵏⵉ nc. sm. φ (pl. imeseknân), daṛ ămesekni (ĕmesekni), daṛ meseknân ‖ signal-indicateur en pierre (formé soit d’une seule pierre dressée, soit d’une pyramide ou d’un cône en pierres sèches ou en maçonnerie).

I-m-meseknân ⵎⵙⴾⵏⵏ (« un des singaux-indicateurs en pierre ») ms. ‖ point d’eau (ân. 🚰 = β) ‖ Ăġr. ; Imm. ; Ăhn. I-m-meseknân forme limite entre l’Ăġrar, l’Immîdir et l’Ăhnet. Il doit son nom aux tas de pierres qui y marquent la frontière.

ⴾⵏ Kano ⴾⵏⵓ ms. ‖ ville ‖ Nigéria.

ⴾⵏⴱⴱ Ikenbîben ⴾⵏ⵿ⴱⴱⵏ mp. φ (ms. Ăkenbîbi ; fs. Tăkenbîbit ; fp. Tikenbîbiîn), daṛ Kenbîben, daṛ Tkenbîbiînnp. d’une tribu touaregue noble de l’Ăh.qlqf., mais très rarement, on dit au mp. Ikenbîbîten, et auf fp. Tikenbîbîtîn ‖ les Ikenbîben sont presqu’éteints.

ⴾⵏⴱⵓ I-n-ăkinbeou ⵏⴾⵏ⵿ⴱⵓ (Ăd., Ăir) (« un de la muselière de veau ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴾⵏⴱⵔ Ikenbâr ⴾⵏ⵿ⴱⵔ (« les petites excroissances de chair sur le nez ») mp. φ ; daṛ Kenbâr ‖ vallées ‖ Ăṛef.

Ikenbâr ⴾⵏ⵿ⴱⵔ (« les petites excroissances de chair sur le nez ») mp. φ ; daṛ Kenbâr ‖ vallées ‖ Tăż.

Tekenberet ⵜⴾⵏ⵿ⴱⵔⵜ fs. ‖ vallée ; gorges ; point d’eau (ăġ., ăb., taġ. 🚰 α) ‖ Imm.

Tekenberet ⵜⴾⵏ⵿ⴱⵔⵜ (Tegemberet ⵜⴳⵎⴱⵔⵜ (Ăd.)) fs. ‖ point d’eau (ân. 🚰 = γ) ‖ Ăd.

ⴾⵏⵛⵔ Ti-n-ekenchar ⵜⵏⴾⵏⵛⵔ fs. ‖ mont ‖ Éġé.

ⴾⵏⴷ Tămekkêndout ⵜⵎⴾⵏ⵿ⴷⵜ fs. ‖ point d’eau (ăb. 🚰 γ) ‖ Ăṛef.

ⴾⵏⴷⵎ Ikendemen ⴾⵏ⵿ⴷⵎⵏ (« les moutons à laine longue et rude ») mp. φ (ms. Ăkendem), daṛ Kendemen ‖ monts ; vallées ‖ Ăt.

ⴾⵏⴳ Kouṅgi ⴾⵏ⵿ⴳⵉ ms. ‖ mont ‖ entre Ăir et Ăzaouaṛ.

ⴾⵏⵉ I-n-tăkaneit ⵏ⵿ⵜⴾⵏⵉⵜ (« un de la tékaneit ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd. ‖ la tékaneit est une plante non persistante.

ⴾⵏⴾ Ăkenâkiv. ⵍⴾⵏⴾ.

ⴾⵏⴾⵏ Tekenkent ⵜⴾⵏ⵿ⴾⵏ⵿ⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăd.

Ăkenken ⴾⵏ⵿ⴾⵏ ms. ‖ lieu ‖ Ioul.

ⴾⵏⵓ Êknéouen ⴾⵏⵓⵏ (« les jumeaux ») mp. ‖ monts ‖ Ăt. ă-s.

Êknéouen ⴾⵏⵓⵏ (« les jumeaux ») mp. ‖ monts ; point d’eau (ăb. 🚰 β) ‖ Tăż.

Têknéouîn ⵜⴾⵏⵓⵏ (« les jumelles ») fp. ‖ monts ‖ Ăneġ.

Têknéouîn ⵜⴾⵏⵓⵏ (« les jumelles ») fp. ‖ vallée ‖ Ăneġ. ; Ăṛech.

Têknéouîn ⵜⴾⵏⵓⵏ (« les jumelles ») fp. ‖ monts ‖ entre Ăh. et Ăir.

ⴾⵏⵜ Ăkentaouiv. ⵍⴾⵏⵜ.

ⴾⵓ I-n-Kéouenv. .

ⴾⵓⵉ Ti-n-Kaouia ⵜⵏ⵿ⴾⵓⵉⴰ fs. ‖ vallée ; point d’eau (près de Ṛât) ‖ Ăj.il y a à Ti-n-Kaouia qlq. palmiers et, par intermittence, qlq. cultures. Là se trouve une des plus nombreuses réunions d’édebni « sépulture préhistorique (formée d’un tumulus en pierres sèches) » du pays touareg ; 1.000 ou 2.000, dit-on, y sont allignés au pied d’une chaîne de hauteurs sur un espace de dix kilomètres.

ⴾⵓⴾ Ikaoukân ⴾⵓⴾⵏ (« les ăkaouka ») mp. φ (ms. Ăkaouka ; fs. Tăkaoukat ; fp. Tikaoukâtîn), daṛ Kaoukân, daṛ Tkaoukâtînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăir ‖ l’ăkaouka est un daman.

ⴾⵓⴾⵓ Tekaoukaout ⵜⴾⵓⴾⵓⵜ (« nom d’une maladie des an. ») fs. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴾⵓⵔ Ăké̆ôr ⴾⵓⵔ ms. ‖ vallée ‖ Ăt.

ⴾⵓⵔ Kaouâr ⴾⵓⵔ ms. ‖ région ‖ entre l’Ăir, le Tibesti et le Tchad.

ⴾⵓⵙ Kel-Kaoues ⴾⵍⴾⵓⵙ mp. (ms. ou-Kaoues ; fs. oult-Kaoues ; fp. chêt-Kaoues) ‖ np. d’une fraction des Iklân-en-tăousit, tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăh.

ⴾⵓⵜ Imeskaouâten ⵎⵙⴾⵓⵜⵏ (√ ⴾⵓⵜ ăkaouât « nom d’une plante ») mp. φ ; daṛ Meskaouâten ‖ vallées ‖ Ăd.

ⴾⵓⵥ ékeoueż ⴾⵓⵥ nc. sm. φ (pl. ikeoueżen), daṛ ăkeoueż (ĕkeoueż), daṛ keoueżen ‖ gros sable ; gros sable mêlé d’un peu de gravier très fin.

tékeoueżt ⵜⴾⵓⵥ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tikeoueżîn), daṛ tăkeoueżt (tĕkeoueżt), daṛ tkeoueżînm. s. q. le pr.

Tăkouażet ⵜⴾⵓⵥⵜ fs. ‖ point d’eau (ăb. 🚱 α) ‖ Imm.

ⴾⵔ ăkarrou ⴾⵔⵓ nc. sm. φ (pl. ikerroûten), daṛ kerroûten ‖ fait d’avoir sa source ‖ p. ext. « source [d’un cours d’eau, d’une vallée, d’un thalweg] (lieu où prend sa source [un cours d’eau, une vallée, un thalweg]) ».

ămkerrou ⵎⴾⵔⵓ nc. sm. φ (pl. imkerroûten), daṛ ĕmkerroûten ‖ fait d’avoir réciproquement ses sources opposées par le sommet ‖ p. ext. « sources opposées par le sommet (lieu où sont 2 sources [de cours d’eau, de vallées, de thalwegs] opposées par le sommet) ».

ⴾⵔ Ăkerra ⴾⵔⴰ ms. ‖ mont ‖ Ăir.

Kel-Ăkerra ⴾⵍⴾⵔⴰ (« gens d’Ăkerra ») mp. φ (ms. Ămeskerra ; fs. Tămeskerrat ; fp. Timeskerrâtîn), daṛ Tmeskerrâtînnp. d’une tribu de l’Ăir.

Tăkărĕt ⵜⴾⵔⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăir.

Tikarâtîn ⵜⴾⵔⵜⵏ fp. φ (fs. Tăkarat), daṛ Tkarâtîn ‖ monts ; vallées ‖ Ăj.

ⴾⵔ Koûrân ⴾⵔⵏ (« les alarmes ») ms. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.syn. d’Ăha-n-koûrân.

ⴾⵔ Kôra ⴾⵔⴰ fs. ‖ lieu ‖ Soudan.

ⴾⵔⴱ ăkerebbi ⴾⵔⴱⵉ nc. sm. φ (pl. ikerebbân), daṛ kerebbân ‖ endroit étroitement encaissé entre 2 flancs rocheux escarpés et élevés.

ⴾⵔⴱ Ti-n-ăkaraba ⵜⵏⴾⵔⴱⴰ (« une des roses de Jéricho ») fs. ‖ vallée ‖ Ăneġ. ; Oua-h.

ⴾⵔⴱⴹ Ikerbeḍen ⴾⵔⴱⴹⵏ mp. φ ; daṛ Kerbeḍen ‖ vallée ‖ Ăneġ.

ⴾⵔⵛⵓⵍ Kerchouel ⴾⵔⵛⵓⵍ ms. ‖ mont ‖ Ăd.

Kerchouel ⴾⵔⵛⵓⵍ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 α) ‖ entre Ăd. et Niger.

ⴾⵔⴷ Ikerdân ⴾⵔⴷⵏ mp. φ (ms. Ăkerda ; fs. Tăkerdait ; fp. Tikerdaîn), daṛ Kerdân, daṛ Tkerdaîn ‖ Tibbou (Tebou) (population habitant le Tibesti).

ⴾⵔⴹ Ti-n-Kerâḍet ⵜⵏ⵿ⴾⵔⴹⵜ (« une de trois ») fs. ‖ plaine déserte (à l’Est du point d’eau d’I-n-ăżaoua) ‖ entre Ṛât et le Nord de l’Ăir.

ⴾⵔⴼ ékeref ⴾⵔⴼ nc. sm. φ (pl. ikerfân), daṛ ăkeref (ĕkeref), daṛ kerfân ‖ grand plateau bas et à sol dur (plateau d’une étendue considérable (ayant au minimum qlq. kil. de long), d’une élévation médiocre au-dessus du sol qui est à ses pieds (25 à 200 mètres), à terrain plat, ondulé, ou peu accidenté, et généralement dur).

tékereft ⵜⴾⵔⴼⵜ nc. sf. φ (pl. tikerfîn, tikerfâtîn), daṛ tăkereft (tĕkereft), daṛ tkerfîn, daṛ tkerfâtîndim. du pr.

ⴾⵔⴼ Ăkroûf ⴾⵔⴼ (Ăir) (« sac en feuilles de tagait ») ms. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⴾⵔⴼ Tekerraft ⵜⴾⵔⴼⵜ fs. ‖ dunes ; point d’eau (ân. 🚱 β) ‖ Imm.

ⴾⵔⵂ Izekrah ⵣⴾⵔⵂ (« les jardins ») mp. φ ; daṛ Zekrah ‖ vallées ; point d’eau ‖ Ăj.

Izekrah ⵣⴾⵔⵂ (Ichekrach ⵛⴾⵔⵛ (Ăd.)) (« les jardins ») mp. φ ; daṛ Zekrah ‖ vallée ‖ Ăd.

Ti-n-ăzekrih ⵜⵏⵣⴾⵔⵂ (« une du jardin ») fs. ‖ vallée ; village (non cult. 06) ‖ Tăż. ‖ la vallée de Ti-n-ăzekrih est un affluent de gauche de celle de Tăżoûlet, dans laquelle elle se jette à environ 30 kil. en aval de Tażrouk.

ⴾⵔⵉ Ăsekkârai ⵙⴾⵔⵉ ms. ‖ vallée ‖ entre Ăir et ĂzaouaṛĂsekkârai est le nom d’une partie du cours de la vallée de Tăfesâset, qui s’appelle dans son cours supérieur Tăfesâset et prend ensuite successivement les noms de Ti-m-meṛsoi, d’Ăsekkârai et d’Ăzaouaṛ.

ⴾⵔⴾ Ăkrâken ⴾⵔⴾⵏ mp. ‖ vallée ; mont ; point d’eau (ăb. 🚱 γ) ‖ Ănh.

Ikerakâten ⴾⵔⴾⵜⵏ mp. φ ; daṛ Kerakâten ‖ point d’eau ‖ Ăj.

ⴾⵔⴾⴷ Tikerkedaouîn ⵜⴾⵔⴾⴷⵓⵏ fp. φ (fs. Tăkerkeda), daṛ Tkerkedaouîn ‖ monts ‖ Ăj.

ⴾⵔⴾⵎ Ikerkoûmen ⴾⵔⴾⵎⵏ mp. φ (ms. Ăkerkoum ; fs. Tăkerkoumt ; fp. Tikerkoûmîn), daṛ Kerkoûmen, daṛ Tkerkoûmînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăj.

ⴾⵔⴾⵔ Ăkerâkar ⴾⵔⴾⵔ (√ ⴾⵔⴾⵔ kerouker « être mal assuré sur sa base ») ms. ‖ mont ‖ Ăneġ.

ⴾⵔⴾⵔ Tăkerkort-n-Ăhaggar ⵜⴾⵔⴾⵔ⵿ⵜⵏⵂⴳⵔ (« crâne de l’Ăhaggar ») fs. ‖ surnom de l’Ătakôr-n-Ăhaggarv. ⵂⴳⵔ Ăhaggar.

Tăkerkort ⵜⴾⵔⴾⵔ⵿ⵜ (« crâne ») fs. ‖ abréviation de Tăkerkort-n-Ăhaggar.

tekêrkirt ⵜⴾⵔⴾⵔ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tikêrkîrîn), daṛ tkêrkîrîn ‖ poulie ‖ p. ext. « poulie et ses supports surmontant un puits (poulie avec l’échafaudage qui la porte établis au-dessus d’un puits pour y puiser l’eau) » ‖ ânou n tekêrkirt « puits à poulie » sign. « puits à poulie (non destiné à l’arrosage d’un jardin) » ‖ tânout en tekêrkirt « puits [à poulie] pour l’arrosage [d’un jardin] de poulie » est syn. de tânout « puits [à poulie] pour l’arrosage [d’un jardin] » et sign. « puits à poulie pour l’arrosage [d’un jardin] ».

ⴾⵔⴾⵥ I-n-tmekerkaż ⵏ⵿ⵜⵎⴾⵔⴾⵥ (« un des témekerkiżt ») ms. ‖ vallée ‖ Tăh. ‖ la témekerkiżt est une plante persistante.

Ti-n-tmekerkaż ⵜⵏ⵿ⵜⵎⴾⵔⴾⵥ (« une des témekerkiżt ») fs. ‖ vallée ‖ Téf.

ⴾⵔⵎ tăkeremkeramt ⵜⴾⵔⵎⴾⵔⵎ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tikeremkerâmîn), daṛ tkeremkerâmîn ‖ partie supérieure des pentes accessibles [d’une montagne (sur tout le pourtour de celle-ci)] (partie accessible des pentes [d’une montagne] la plus proche de son sommet (sur tout le pourtour de la montagne)).

Ăsekrem ⵙⴾⵔⵎ (« bordure ») ms. ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.

Isekrâm ⵙⴾⵔⵎ mp. φ ; daṛ Sekrâm ‖ massif de montagnes ‖ Ăneġ.

I-n-tăkeremkeramt ⵏ⵿ⵜⴾⵔⵎⴾⵔⵎ⵿ⵜ (« un de la partie supérieure des pentes accessibles ») ms. ‖ mont ‖ Oua-h.

ⴾⵔⵎⵉ Ikerremoien ⴾⵔⵎⵉⵏ mp. φ (ms. Ăkerremoi ; fs. Tăkerremoit ; fp. Tikerremoîn), daṛ Kerremoien, daṛ Tkerremoînnp. d’une tribu touaregue noble de l’Ăh. ‖ les Ikerremoien sont actuellement fondus dans les Kel-Ṛela.

Ikerremoien ⴾⵔⵎⵉⵏ mp. φ (ms. Ăkerremoi ; fs. Tăkerremoit ; fp. Tikerremoîn), daṛ Kerremoien, daṛ Tkerremoînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăir.

ⴾⵔⵎⴾⵔⵎ tăkeremkeramtv. ⴾⵔⵎ.

ⴾⵔⵓⵜ I-n-tăkerouat ⵏ⵿ⵜⴾⵔⵓⵜ (« un de l’agnelle ») ms. ‖ vallée ‖ Ioul.

ⴾⵔⵙ ămekres ⵎⴾⵔⵙ nc. sm. φ (pl. imekrâs), daṛ mekrâs ‖ cataracte (escarpement rocheux en déblai en travers du lit tout entier d’une vallée ou d’un ravin, causant une chûte d’eau ou une cascade lorsque le lit a de l’eau courante).

ⴾⵔⵜ I-n-kerett ⵏ⵿ⴾⵔⵜ (√ ⴾⵔⵜ kerettet (Ta. 1) « donner un coup de doigt en grattant à [qlq’un] ») ms. ‖ point d’eau.

ⴾⵔⵜ I-n-ăkaroût ⵏⴾⵔⵜ ms. ‖ vallée ; point d’eau ‖ Ăd.

ⴾⵔⵥ Ăkrażen ⴾⵔⵥⵏ (√ ⴾⵔⵥ ikraż « être étroit ») mp. ‖ vallées ‖ Ăd.

Kel-Tăkrêża ⴾⵍ⵿ⵜⴾⵔⵥⴰ mp. (ms. ou-Tăkrêża ; fs. oult-Tăkrêża ; fp. chêt-Tăkrêża) ‖ np. d’une tribu touaregue noble de l’Ăir.

ⴾⵔⵥⵥ Timekerżaż ⵜⵎⴾⵔⵥⵥ fp. φ ; daṛ Tmekerżaż ‖ vallées.

ⴾⵙ Ti-m-meskis ⵜⵎⵙⴾⵙ fs. ‖ mont ; dunes ‖ Imm.

ⴾⵙ Ăoukâsit ⵓⴾⵙⵜ ms. ‖ mont ‖ Tăż.

ⴾⵙ Tăkoust ⵜⴾⵙ⵿ⵜ (« petit vase pour boire ») fs. ‖ cuvette naturelle ‖ Ioul.

ⴾⵙⴹ I-m-meseksâḍ ⵎⵙⴾⵙⴹ (√ ⴾⵙⴹ ouksaḍ « craindre ») ms. ‖ vallée ; point d’eau ‖ Ăir.

ⴾⵙⴾⵎ Adrar-en-kouskoûmenv. ⴷⵔⵔ.

ⴾⵙⴾⵙ Ikeskesen ⴾⵙⴾⵙⵏ (« les petits javelots de Tebou ») mp. φ ; daṛ Keskesen ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.

ⴾⵙⵎ Oûksem ⴾⵙⵎ (« natron ») ms. ‖ lieu ‖ Ăṛech. ‖ ainsi nommé parce qu’on y extrait du natron.

Ăkoûsâm ⴾⵙⵎ ms. ‖ point d’eau (ân. 🚱 β) ‖ Ăhn.

Tikoûsâmîn ⵜⴾⵙⵎⵏ fp. φ ; daṛ Tkoûsâmîn ‖ vallée ‖ Ăġr.

Touksemîn ⵜⴾⵙⵎⵏ fp. ‖ monts ; vallées ‖ Ăd.

ⴾⵙⵏ Seksen-ahni ⵙⴾⵙⵏⵂⵏⵉ (« fais haïr le sang ») ms. ‖ mont ; vallée ‖ Ăṛech.

Tămeskassent ⵜⵎⵙⴾⵙⵏ⵿ⵜ fs. ‖ mont ; vallée ‖ Éġé.

Tăksînet ⵜⴾⵙⵏⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăd.

ⴾⵙⵏ Kîsân ⴾⵙⵏ ms. ‖ mont ‖ Fezzan.

ⴾⵙⵓⵔ ăkâsouar ⴾⵙⵓⵔ nc. ms. φ (pl. ikâsouâren), daṛ kâsouâren ‖ petite colline conique (ou tronconique) isolée.

tăkâsouart ⵜⴾⵙⵓⵔ⵿ⵜ nc. fs. φ (pl. tikâsouârîn), daṛ tkâsouârînm. s. q. le pr.

ⴾⵙⵔ âksoûr ⴾⵙⵔ (dial. Berb. Touat) nc. sm. (pl. âksoûren ; fs. tâksourt ; fp. tâksoûrîn) ‖ surnom de dédain dont on se sert qlqf. pour désigner certains habitants sédentaires de race blanche d’oasis du Tidikelt et du bas Touat.

Tâksoûrîn ⵜⴾⵙⵔⵏ (« les femmes âksoûr ») fp. ‖ point d’eau (ăġ. 🚰 = α) ‖ Iṛer. Ăj.

Ti-n-âksoûren ⵜⵏⴾⵙⵔⵏ (« une des hommes âksoûr ») fs. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-ġ.

ⴾⵙⵙ Ăoumekses ⵓⵎⴾⵙⵙ ms. ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.

Ămseksis ⵎⵙⴾⵙⵙ ms. ‖ mont ‖ Ăneġ.

ⴾⵜ Âkket ⴾⵜ ms. ‖ mont ‖ Ăd.

Kîta ⴾⵜⴰ fs. ‖ vallée ‖ Ăṛech.

ⴾⵜⵍ Kâtlet ⴾⵜⵍⵜ fs. ‖ point d’eau (ăb. 🚰 β) ‖ Ănh.

ⴾⵜⵓ Iketeouen ⴾⵜⵓⵏ mp. φ (ms. Éketeou ; fs. Téketeout ; fp. Tiketeouîn), daṛ Ăketeou (Ĕketeou), daṛ Keteouen, daṛ Tăketeout (Tĕketeout), daṛ Tketeouînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) des Ioul.

ⴾⵜⵔ tekâtert ⵜⴾⵜⵔ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tikoûtâr), daṛ tkoûtâr ‖ petit bourrelet de terre (naturel ou artificiel) retenant des eaux.

ăsekkatter ⵙⴾⵜⵔ nc. sm. φ (pl. isekkouttâr), daṛ sekkouttâr ‖ pente (versant) [d’un relief de terrain qlconque].

tăsekkattert ⵜⵙⴾⵜⵔ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tisekkouttâr), daṛ tsekkouttârm. s. q. le pr.

ⴾⵟⴼ Kaṭṭouf ⴾⵟⴼ (« petites perles noires en verre ») ms. ‖ mont ‖ Ăt. ă-s. ‖ deux monts, peu éloignés l’un de l’autre, situés dans l’ăkâl-seṭṭĕfen, portent tous deux le nom de Kaṭṭouf ; pour les distinguer entr’eux, on appelle l’un Kaṭṭouf-oua-meḳḳĕren (« Kaṭṭouf le grand ») ou Kaṭṭouf-oua-n-ătaram (« Kaṭṭouf d’aval »), et l’autre Kaṭṭouf-oua-anḍerren (« Kaṭṭouf le petit »), ou Kaṭṭouf-oua-n-ĕfella (« Kaṭṭouf d’amont »), ou Kaṭṭouf-oua-n-ĕṛrân (« Kaṭṭouf des boucliers »), ou Ti-n-ĕṛrân (« une des boucliers »).

ⴾⵟⵙ Ikouṭṭisen ⴾⵟⵙⵏ mp. φ (ms. Ăkouṭṭis ; fs. Tăkouṭṭist ; fp. Tikouṭṭisîn), daṛ Kouṭṭisen, daṛ Tkouṭṭisînnp. d’une fraction des Kel-I-n-toûnîn, tribu touaregue plébéienne (Iseḳḳemâren) dépendant des Tăitoḳ.

ⴾⵥ Ti-n-okkoż ⵜⵏⴾⵥ (« une de quatre ») fs. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴾⵥⴾⵥ Ikeżkeżen ⴾⵥⴾⵥⵏ mp. φ (ms. Ékeżkeż ; fs. Tékeżkeżt ; fp. Tikeżkeżîn), daṛ Ăkeżkeż (Ĕkeżkeż), daṛ Keżkeżen, daṛ Tăkeżkeżt (Tĕkeżkeżt), daṛ Tkeżkeżînnp. d’une tribu touaregue noble de l’Ăir.

ⴾⵥⵔⵔ Ikeżreren ⴾⵥⵔⵔⵏ mp. φ (ms. Ékeżrer), daṛ Ăkeżrer (Ĕkeżrer), daṛ Keżreren ‖ vallées ‖ Ăṛech.

  1. Un poste français a été fondé à la palmeraie de Kîdal.