100 percent.svg

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Cygne (rue du)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Cygne (rue du).

Commence à la rue Saint-Denis, nos 179 et 183 finit à la rue Mondétour, nos 26 et 28. Le dernier impair est 25 ; le dernier pair, 26. Sa longueur est de 102 m. — 5e arrondissement, quartier Montorgueil.

Plusieurs titres consignés dans le Cartulaire de Saint-Magloire, nous permettent d’affirmer que cette rue n’a été entièrement construite qu’en 1280. Sauval s’est trompé en distant qu’elle n’a porté le nom de Cygne qu’à partir du XVIe siècle ; dès la fin du XIIIe on connaissait la maison o cingne. Le poète Guillot, vers l’année 1300, en parle ainsi :

La rue o Cingne, ce me samble,
Encontre Mondestour assamble.

De plus, le rôle de 1313 indique la rue au Cygne. — Une décision ministérielle à la date du 13 vendémiaire an X, signée Chaptal, avait fixé la largeur de cette voie publique à 7 m. Cette largeur a été portée à 10 m., en vertu d’une ordonnance royale du 16 mai 1836. Les maisons nos 2, 4, 8, 10 ; 11, 13 ; celle sur le côté gauche à l’encoignure droite de la rue Saint-Jacques-l’Hôpital et la propriété située sur le côté droit à l’encoignure gauche de cette rue sont alignées. — Éclairage au gaz (compe Française).

Janvier 1844.
----