100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Roquepine (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Roquepine (rue de).

Commence à la rue d’Astorg, nos 19 et 21 ; finit à la rue de la Ville-l’Évêque, nos 48 et 50. Le dernier impair est 9 ; le dernier pair, 14. Sa longueur est de 111 m.1er arrondissement, quartier du Roule.

Autorisée par lettres-patentes du 4 mars 1774, registrées au parlement le 6 septembre 1775, cette voie publique fut ouverte en mai 1776, sur les terrains appartenant en partie à Louis d’Astorg d’Aubarède, marquis de Roquepine, lieutenant-général des armées du roi. La largeur de cette rue fut fixée à 30 pieds. D’autres lettres-patentes à la date du 24 juillet 1778, ordonnèrent que cette rue serait prolongée jusqu’à celle d’Anjou. Ce projet ne fut point exécuté (voyez rue d’Astorg). La largeur primitive de la rue de Roquepine a été portée à 10 m., en vertu d’une décision ministérielle du 1er messidor an XII, signée Chaptal, et à 12 m. par une ordonnance royale du 27 septembre 1836. Les propriétés du côté des numéros impairs et celles nos 12 et 14 sont alignées ; le surplus devra reculer de 1 m. 90 c. à 2 m. 40 c. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).