Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Royale-des-Tuileries (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Royale-des-Tuileries (rue).

Commence à la place de la Concorde, nos 2 et 4 ; finit à la place de la Madeleine, nos 1 et 2. Le dernier impair est 27 ; le dernier pair, 24. Sa longueur est de 282 m.1er arrondissement : de 1 à 17, quartier des Champs-Élysées ; de 2 à 12, quartier des Tuileries ; le surplus dépend du quartier de la Place-Vendôme.

Cette rue a remplacé le cours ou rempart qui s’étendait jusqu’au jardin des Tuileries. Elle a été exécutée en vertu des lettres-patentes du 21 juin 1757, registrées en parlement le 6 juillet suivant. Le roi ordonna : « que les façades des constructions à élever dans la nouvelle rue seraient établies d’après une architecture uniforme. » À ces lettres-patentes était annexé un plan qui assignait à cette voie publique le nom de rue Royale. Les alignements furent tracés conformément à un arrêt du conseil du 14 novembre 1757. Des lettres-patentes du 30 octobre 1738 maintinrent les conditions relatives à la symétrie des façades, mais ces dispositions ne furent point exécutées en ce qui concernait la partie comprise entre les rues Saint-Honoré et du Faubourg-Saint-Honoré et la place de la Madeleine. La dénomination affectée à cette rue et qui avait pour but de rendre hommage à sa majesté Louis XV, fut confirmée par un arrêt du conseil du 11 mars 1768. Vers 1792, elle prit le nom de rue de la Révolution ; en 1795, celui de la Concorde. Enfin, en vertu d’un arrêté préfectoral du 27 avril 1814, son premier nom lui a été rendu. Une ordonnance royale du 2 juin 1824 fixa la largeur de cette voie publique à 43 m., depuis les rues Saint-Honoré et du Faubourg-Saint-Honoré jusqu’à la place de la Madeleine. Le 2 septembre 1826, une autre ordonnance royale déclara d’utilité publique l’exécution immédiate de cet alignement qui a été réalisé de 1834 à 1838. Enfin, une ordonnance royale du 24 août 1833 a maintenu dans son état actuel la partie construite conformément aux lettres-patentes du 21 juin 1757. La moindre largeur de cette partie est de 22 m. 80 c., et sa plus grande de 29 m. — Les propriétés riveraines de la rue Royale ne sont pas soumises à retranchement. — Égout entre la rue Saint-Honoré et la place de la Madeleine. — Conduite d’eau depuis la place de la Concorde jusqu’aux deux bornes-fontaines. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).