Discussion:Séquence de sainte Eulalie

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Informations sur l’édition de Séquence de sainte Eulalie

Édition : Parchemin


Source : Numérisation du parchemin (Réf. Bibliothèque municipale de Valenciennes 150 (olim 143) fol.141v)


Contributeur(s) :  Transcription et traduction : Vincent Ramos. Transfert de Wikipédia : Bertrand GRONDIN → (écrire)


Niveau d’avancement : Texte complet et formaté, à relire


Remarques :


Relu et corrigé par :



J'ai remplacé la transcription d'origine inconnue par celle d'un contributeur de Wikipédia. Cette transcription était d'ailleurs dans l'historique de la présente page. Il en va de même pour la traduction : la traduction de Vincent Ramos est disponible dans l'historique ; je crois préférable de l'utiliser à la place de la traduction actuelle de source inconnue. Je recopie cette dernière traduction ici, au cas où. Marc 3 novembre 2007 à 17:19 (UTC)[répondre]

Traduction[modifier]

Eulalie était une bonne jeune fille.

Elle avait le corps beau et l'âme plus belle encore.

Les ennemis de Dieu voulurent la vaincre;

Ils voulurent lui faire servir le Diable.

(5)Elle n'écoute pas les mauvais conseillers

qui lui demandent de renier Dieu qui demeure au ciel là-haut,

Ni pour de l'or, ni pour de l'argent, ni pour des bijoux

Ni par la menace ni par les prières du roi.

Rien ne put jamais la faire plier ni amener

(10)La jeune fille à ne pas aimer toujours le service de Dieu.

Et pour cette raison elle fut présentée à Maximien

Qui était en ces temps-là le roi des païens .

Il lui ordonna, mais peu lui chaut,

De renoncer au titre de chrétienne.

(15)Elle rassemble sa force.

Elle préfère subir la torture plutôt

Que de perdre sa virginité.

C'est pourquoi elle mourut avec un grand honneur.

Ils la jetèrent dans le feu pour qu'elle brûlât vite.

(20)Elle n'avait pas commis de faute, aussi elle ne brûla point.

Le roi païen ne voulut pas accepter cela.

Avec une épée, il ordonna de lui couper la tête.

La jeune fille ne protesta pas contre cela.

Elle veut quitter le monde; elle prie le Christ.

(25)Sous la forme d'une colombe, elle s'envole au ciel.

Prions tous qu'elle daigne intercéder pour nous,

Afin que le Christ ait pitié de nous

Après la mort et nous laisse venir à lui

Par sa clémence.

ueintre[modifier]

Pourquoi pas simplement veintre si pour uoldret on transcrit voldret ? Renard Migrant (d) 9 avril 2017 à 12:37 (UTC)[répondre]