Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/L’Âne qui passait pour être un lion

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir L’Âne qui passait pour être un lion.

Traduction par Émile Chambry.
FablesSociété d’édition « Les Belles Lettres » (p. 123).
279


L’ANE QUI PASSAIT POUR ÊTRE UN LION


Un âne revêtu d’une peau de lion passait aux yeux de tous pour un lion et il faisait fuir les hommes, il faisait fuir les bêtes. Mais le vent, ayant soufflé, enleva la peau, et l’âne resta nu. Alors tout le monde lui courut sus et le frappa à coups de bâton et de massue.

Es-tu pauvre et simple particulier, ne prends pas modèle sur les riches : ce serait t’exposer au ridicule et au danger ; car nous ne pouvons nous approprier ce qui nous est étranger.