Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/Les Trois Bœufs et le Lion

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Trois Bœufs et le Lion.

Traduction par Émile Chambry.
FablesSociété d’édition « Les Belles Lettres » (p. 34).

71


LES TROIS BŒUFS ET LE LION


Trois bœufs paissaient toujours ensemble. Un lion voulait les dévorer ; mais leur union l’en empêchait. Alors il les brouilla par des discours perfides et les sépara les uns des autres ; dès lors, les trouvant isolés, il les dévora l’un après l’autre.

Si tu désires vraiment vivre en sûreté, défie-toi de tes ennemis, mais aie confiance en tes amis, et conserve-les.