100%.png

Iconologie (Cesare Ripa, 1643)/I/Foy chreſtienne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Foy chrestienne. LXIV.


CEst vne Vierge veſtuë de blanc, qui tient de la main droite vne Croix, & vn Liure ouuert, regardant fixement tous les deux, & qui ſemble faire ſigne de la gauche, qu’elle porte prés de ſon oreille.

Cette action de la main, & le Liure ouuert ſignifient, Qu’il y a deux moyens pour s’inſtruire en la Foy Chreſtienne ; L’vn Ad. Rom. C. 10 eſt celuy de l’oüye, d’où elle vient, comme dit ſainct Paul : L’autre, la lecture des Liures Canoniques, qui toutefois n’a pas tant de force ; Car, ſelon le meſme Apoſtre, la parole de Dieu Hebr. c. 4., eſt de ſi grande efficace, qu’elle touche au vif, & n’eſt point d’eſpée qui penetre plus auant. Quelques-vns y adiouſtent vne Baze, ſur qui elle s’appuye, pour monſtrer par là qu’elle eſt le ferme ſouſtien des autres Vertus, & que Ieſus-Chriſt en eſt la pierre fondamentale.

Elle ſe void encore repreſentée dans les eſcrits des anciens Chreſtiens, à la façon d’vne ieune Fille, qui a le viſage voilé, les eſpaules nuës, vne Couronne à la teſte, vn Sceptre en main, & ſous les pieds deux petits Renards, qu’elle foule auec vne reſolution inuincible.

Elle eſt peinte voilée, pour nous apprendre, Que des articles de noſtre Foy nous n’en auons aucune euidence en ce monde, pource, dit S. Paul, Que nous ne voyons icy que par enigme, & comme mar vn miroir. A raiſon dequoy Ieſus-Chriſt, Ioan. c. 20 aſſeure ſainct Thomas : Que bien-heureux ſont ceux qui ont creu ſans voir. Adiouſtons à cecy, Qu’elle a le viſage voilé, à cauſe que l’habitude de la Foy, comme le remarquent les Theologiens, procede ſimplement d’vn objet obſcur, & qui meſme eſt inuiſible, & inſenſible.

Elle a les eſpaules deſcouuertes, pour monſtrer, Qu’il faut preſcher l’Euangile en termes intelligibles, & non pas les pallier par Enigmes, & par des paroles obſcures, comme font les Heretiques.

Et d’autant qu’elle gagne tous les iours de nouuelles victoires sur nos communs ennemis, qui ſont le Monde, le Diable & la Chair ; C’eſt pour cela qu’elle porte vne Couronne de Laurier, & vn Sceptre en main, pour vne marque de la grandeur, & de la majeſté de noſtre ſainte Foy, qui eſt la creature du Roy eternel.

Les Renardeaux qu’elle foule aux pieds, ſont les Heretiques ; 2. Cant. ainſi appellez dans l’Eſcriture, à cauſe de leur malice, en laquelle 1. Corint. c. 3 il les faut ſurprendre, comme dit ſainct Paul.