L’Encyclopédie/1re édition/BARRILLET

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  BARRILLATS
BARRILLIER  ►

BARRILLET, s. m. diminutif de barril, se dit de tout vaisseau qui a la forme du barril, & qui est plus petit. Voyez Barril.

Barrillet ou Caisse, (en Anatomie.) signifie une assez grande cavité derriere le tambour de l’oreille ; elle est doublée d’une membrane qui a plusieurs veines & arteres. On dit que dans les enfans elle est pleine d’une matiere purulente ; elle a dans sa cavité quatre petits os, qui sont le marteau, l’enclume, l’étrier, & l’orbiculaire. Voyez Oreille, & Tympan. (L)

Barrillet, s. m. (Hydraulique.) est un corps de bois arrondi en dedans & en dehors, avec un clapet posé sur le dessus. Ce corps loge dans une pompe à bras qui n’a point de corps de pompe, & sert de fond au jeu du piston, qui fait lever le clapet du barillet, & ensuite le fait refermer ; & au moyen de la filasse dont il est garni, l’eau ne peut retomber dans le puits quand la soûpape est fermée.

On appelle encore quelquefois barrillet le piston d’une pompe à bras qui n’a point de corps de pompe, mais qui joue dans un tuyau de plomb, & qui tire l’eau par aspiration d’un puits ou d’une cîterne.

Ces sortes de barrillets sont attachés à une ance de fer suspendue à une verge aussi de fer ; & ils ont sur le dessus un clapet qui s’ouvre & se ferme à chaque coup de piston. Voyez Pompe, Piston, Clapet. (K)

Barrillet, nom que les Horlogers donnent à une espece de boîte cylindrique ou tambour, qui contient le grand ressort. Voyez la figure 46, 47, 49. Planche X. de l’Horlogerie.

Il est composé de deux parties, du barillet B proprement dit, & de son couvercle C. Le barillet a dans sa partie B un rebord pour empêcher la chaîne de glisser ; & dans le dedans vers le milieu de sa hauteur, un crochet auquel s’attache l’œil d’un bout du ressort. Ce crochet est tourné en sens contraire de celui qui est à l’arbre, afin que le ressort soit attaché fixement à l’un & à l’autre : par ce moyen, on bande le ressort, en faisant tourner le barillet ; car on fait mouvoir en même tems le bout du ressort qui lui est attaché, & l’autre bout fixé à l’arbre étant immobile, cette opération doit nécessairement produire cet effet. Voyez Crochet.

On distingue dans les montres & dans les pendules les barillets par les parties auxquelles ils servent ; comme barillet du mouvement, de la sonnerie, &c. dans les pendules, sur-tout dans celles que l’on fait en France, comme il n’y a pas de fusée, le barillet est denté à sa partie inférieure, & engrene dans le pignon de la premiere roue du mouvement, ou de la sonnerie ; de façon que le ressort étant bandé, fait tourner le barillet, qui communique ainsi le mouvement à toute la machine. Voyez la fig. 10. Q, W, R. Voyez Montre, Ressort, Arbre de barillet, Pendule, Sonnerie, &c. (T)