L’Encyclopédie/1re édition/BILLARD

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 253).
◄  BILL
BILLARDER  ►

BILLARD, s. m. jeu d’adresse & d’exercice, qui consiste à faire rouler une balle d’ivoire pour en frapper une autre & la faire entrer dans des trous appellés belouses.

Billard, se dit aussi de la table sur laquelle les joüeurs s’exercent. Le billard est composé de quatre parties principales ; savoir, la table, le tapis, le fer, & les bandes. La table est quarrée, oblongue, garnie de quatre bandes ou rebords de bois, rembourrés de lisieres de drap, & couvertes d’un drap verd, attâchées en-dessus avec des clous de cuivre. Aux quatre coins de la table & au milieu des longues bandes sont pratiqués des trous ou des belouses pour recevoir les billes ; & aux deux tiers de la longueur de la table vers le haut, est un fer appellé passe. Voyez Table, Tapis, Bande, Passe, Belouse, Bille

Il est inutile de donner ici les regles du billard ; celles qui sont établies aujourd’hui se trouvent partout, & la nature de ce jeu n’empêche point qu’on n’en puisse instituer de tout autres.

Billard, se dit aussi de la masse ou du bâton recourbé avec lequel on pousse les billes. Il est ordinairement de bois de gayac ou de cormier, garni par le gros bout ou d’ivoire ou d’os simplement. On peut même se passer de ces garnitures. On tient cet instrument par le petit bout, & l’on pousse la bille avec l’autre bout.