L’Encyclopédie/1re édition/CONVEXE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  CONVERTIR
CONVEXITÉ  ►

CONVEXE, adj. (Géom.) se dit de la surface extérieure d’un corps rond, par opposition à la surface intérieure qui est creuse ou concave. Voyez Concave & Convexité.

Ce mot est particulierement en usage dans la Dioptrique & la Catoptrique, où l’on s’en sert par rapport aux miroirs & aux lentilles. Voyez Miroir & Lentille.

Un miroir convexe représente les images plus petites que leurs objets : un miroir concave les représente souvent plus grandes. Un miroir convexe rend divergens les rayons qu’il réfléchit ; c’est pourquoi il les disperse, & affoiblit leur effet : un concave au contraire les rend presque toûjours convergens par la réflexion ; de sorte qu’ils concourent en un point, & que leur effet est augmenté. Plus le miroir convexe est portion d’une petite sphere, plus il diminue les objets, & plus il écarte les rayons.

Les verres convexes des deux côtés s’appellent lentilles ; s’ils sont plans d’un côté & convexes de l’autre, on les appelle verres plans-convexes, ou convexes-plans ; s’ils sont concaves d’un côté & convexes de l’autre, on les appelle verres convexo-concaves, ou concavo-convexes, selon que la surface convexe ou concave est la plus courbe (c’est-à-dire qu’elle est une portion d’une plus petite sphere), ou selon que la surface convexe ou concave est tournée vers l’objet.

Toutes les lentilles donnent aux rayons de lumiere dans leur passage une tendance l’un vers l’autre ; c’est-à-dire que les rayons sortent de ces lentilles convergens ou moins divergens qu’ils n’étoient, de sorte qu’ils concourent souvent dans un point ou foyer. Voyez Convergent.

Les lentilles ont aussi la propriété de grossir les objets, c’est-à-dire de représenter les images plus grandes que les objets ; & elles les grossissent d’autant plus, qu’elles sont des portions de plus petites spheres. Voyez Lentille, Réfraction, &c. (O)