L’Encyclopédie/1re édition/LANGUETTE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  LANGUEDOC
LANGUEUR  ►

LANGUETTE, s. f. (Gramm. & Art. méchaniq.) se dit de tout ce qui est taillé en forme de petite langue.

Languette, (Hydr.) Voyez Cloison.

Languette, terme d’Imprim. C’est une petite piece de fer mince, d’un pouce & demi de large, & d’un pouce de long, arrondie par l’extrémité, laquelle est attachée hors d’œuvre du chassis de la frisquette, pour fixer à l’ouvrier un endroit certain par où la lever & l’abaisser à mesure qu’il imprime chaque feuille de papier : quelques personnes lui donnent le nom d’oreille. Voyez les Pl. d’Imprimerie.

Languette, (Luth.) petite soupape à ressort qui fait ouvrir & parler, fermer & taire les trous d’un instrument à vent.

Languettes, en Maçonnerie, séparation de deux ou plusieurs tuyaux de cheminée, lesquelles se font de plâtre pur, de brique, ou de pierre.

Languette, en Menuiserie. se dit de la partie la plus menue d’un panneau, qui se place dans les rainures, lorsqu’on assemble.

Languette, terme d’Orfévre, petit morceau d’argent laissé exprès en saillie & hors d’œuvre aux ouvrages d’orfévrerie, & que le bureau de l’Orfévrerie retranche & éprouve par le feu, avant que de le contre-marquer du poinçon de la ville.

Les Orfévres ont introduit cet usage, afin que les gardes ne détériorent point une piece, en coupant quelquefois d’un côté qui doit être ménagé ; cependant les gardes ont le droit de couper arbitrairement à chaque piece le morceau d’essai.

Languette, dans les Orgues, sont de petites pieces de laiton flexible & élastique, dont on couvre l’anche. Voyez Trompette, & l’art. Orgue, & les Planches de luth. & orgue. La languette est affermie dans la noix avec l’anche, par un coin de bois, & elle est réglée par la rasette. Voyez Rasette.

Languette, Potier d’étain, piece placée sur le couvercle d’un vaisseau, attachée à l’anse, & destinée à faire lever le couvercle par l’action du pouce qu’on pose dessus, quand on veut ouvrir le vaisseau.