L’Encyclopédie/1re édition/OBLIQUITÉ

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  OBLIQUE
OBLONG  ►

OBLIQUITÉ, s. f. (Géom.) c’est la quantité dont une ligne ou surface est oblique à une autre ligne, une autre surface, &c. Voyez Oblique.

L’obliquité de l’axe terrestre sur l’écliptique est la cause de la différence des saisons, des nuits & des jours. Voyez Parallelisme.

Obliquité de l’écliptique est l’angle que l’écliptique fait avec l’équateur. Voyez Ecliptique.

Il est certain, 1°. que cet angle n’est pas toujours le même, & qu’il est sujet à une inégalité provenante de la nutation de l’axe de la terre, & qui est d’environ 18″ en 19 ans, voyez Nutation. 2°. Il est même impossible qu’indépendamment de cette inégalité, l’angle de l’écliptique avec l’équateur diminue continuellement ; c’est aujourd’hui le sentiment de plusieurs astronomes, quoiqu’il ne soit peut-être pas encore suffisamment prouvé. Ce qu’il y a de certain, c’est que presque toutes les observations depuis Pythéas, donnent cette obliquité décroissante ; ceux qui adoptent cette opinion, donnent à l’obliquité de l’écliptique une diminution d’environ 30″ par siecle. Voyez la Connoissance des tems pour l’année 1760. p. 140. Voyez Ecliptique. (O)

Obliquité, terme d’Ecrivains, se dit aussi dans l’Ecriture, des degrés obliques, droits & gauches sur lesquels sont fondées toutes les parties de l’écriture ; majeurs, mineurs, traits & passes. Voyez le volume des Planches, à la table de l’Ecriture.