L’Encyclopédie/1re édition/PRESBYTÉRIENS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

PRESBYTÉRIENS, s. m. pl. (Hist. ecclés.) c’est le nom qu’on donne aux Calvinistes en Angleterre. Leur doctrine, quant au dogme, est peu différente de celle des Anglicans ; mais ils different essentiellement de ceux-ci sur la hiérarchie ecclésiastique.

Ils ne veulent point que l’église soit gouvernée par des évêques, ni que les prêtres soient inférieurs à ceux-ci. Ils n’admettent pas même de subordination parmi leurs ministres, parce que, disent-ils, il n’y en avoit aucune entre les prêtres & les évêques au tems des apôtres, & que les uns & les autres gouvernoient alors l’Eglise avec une égale autorité. L’épiscopat, tout ancien qu’il est en Angleterre & dans l’Eglise romaine, leur paroît une innovation, & ils nient que son établissement soit de droit divin. Voyez Evêque, Episcopat.

Au lieu d’une succession de ministres en qualité de prêtres, d’évêques & d’archevêques, leur police ecclésiastique réside dans une suite d’assemblées ou de synodes. Chaque ministre est tenu d’obéir au consistoire dans le district duquel il exerce ses fonctions, & ce consistoire ne dépend que d’un synode provincial ou général. Voyez Synode & Consistoire.

Le pouvoir de l’ordination, parmi les Presbytériens, n’appartient qu’au consistoire, & il n’y a que ceux qui sont ordonnés par l’imposition des ma ns des autres ministres, qui puissent conférer des sacremens. Ils ont néanmoins des diacres pour avoir soin des pauvres ; & dans le gouvernement de leurs églises, ils consultent les anciens laïques. C’est de cet usage que leur est venu le nom de Presbytériens, formé du grec πρεσϐυτερος, senior, ancien. Voyez Ancien.

Les Presbytériens sont en Ecosse la secte dominante, comme ils l’ont été en Angleterre après le regne de Charles II. sous le gouvernement de Cromwel ; mais après le rétablissement de Charles II. les épiscopaux rentrerent dans leurs droits ; & aujourd’hui les Presbytériens sont compris parmi ceux qu’on appelle non-conformistes. Voyez Non-conformistes.