L’Encyclopédie/1re édition/SECOND

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  SECLIN
SECONDAIRE  ►

SECOND, adj. (Gramm.) c’est dans un ordre de choses disposées ou considérées selon la suite naturelle des nombres, la place qui succede immédiatement à la premiere. Le second jour de la semaine ; le second du mois. La seconde intention ; la seconde messe. Le second service. La seconde table. Mon second, &c.

Second terme, en Algebre, c’est celui où la quantité inconnue monte à un degré ou une puissance plus petite d’une unité, que celle du terme où elle est élevée au plus haut degré.

L’art de chasser les seconds termes d’une équation, c’est-à-dire de former une nouvelle équation, où les seconds termes n’ayent pas lieu, est une des inventions les plus ingénieuses & les plus en usage dans toute l’Algebre.

Soit l’équation , dont on veut faire évanouir le second terme, ou qu’on veut transformer en une autre qui n’ait point de second terme, on supposera , & substituant & ses puissances à la place de x dans l’équation proposée, on la changera en une autre de cette forme, ; où l’on voit que le terme qui devroit contenir , c’est-à-dire le second terme, ne se trouve pas. Voyez Équation & Transformation. (O)

Second, (Art milit.) ce mot avec la particule en, est commun dans l’art militaire. On dit compagnie en second, capitaine en second, lieutenant en second. Compagnie en second est une compagnie composée de la moitié des hommes d’une autre compagnie ; ce qui s’est pratiqué seulement dans la cavalerie. Capitaine en second, ou capitaine réformé en pié, & lieutenant en second, sont des officiers réformés, dont les compagnies ont été licenciées, mais qui servent dans une autre. Dictionn. milit. (D. J.)

Second capitaine, (Art. milit.) c’est un capitaine réformé, qui commande comme un lieutenant dans les compagnies où il est incorporé. Voyez Réforme. Chambers.

Second, terme de jeu de paume, c’est la partie de la galerie ou du jeu de paume qui regne depuis la porte jusqu’au dernier.

Second signifie aussi en terme de joueurs de paume, le joueur qui ne prime point, & ne fait que seconder. Le second est toujours placé du côté opposé à la galerie.

Quand on pelotte à la paume, les balles qui entrent dans le second, sont perdues pour le joueur qui les y jette ; mais en partie la balle fait chasse, que l’on compte au poteau qui commence le second.