La Cité de Dieu (Augustin)/Livre XII/Chapitre XII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Cité de Dieu
Texte établi par Raulx, L. Guérin & Cie (p. 254-255).
CHAPITRE XII.
CE QU’IL FAUT RÉPONDRE À CEUX QUI DEMANDENT POURQUOI L’HOMME N’A PAS ÉTÉ CRÉÉ PLUS TÔT.

À l’égard de ceux qui demandent pourquoi l’homme n’a point été créé pendant les temps infinis qui ont précédé sa création, et pour quelle raison Dieu a attendu si tard que, selon l’Écriture, le genre humain ne compte pas Page:Augustin - Œuvres complètes, éd. Raulx, tome XIII.djvu/265