100%.png

Le Coran (Traduction de Savary)/30

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Traduction de Claude-Étienne Savary.
LE CORAN,

traduit de l’arabe, accompagné de notes, précédé d’un abrégé de la vie de Mahomet, tiré des écrivains orientaux les plus estimés.

Seconde partie.
Réédition de 1821 (première édition en 1782).

Publié à Paris et Amsterdam par G. Dufour, Libraire.
◄  Chapitre XXIX Sourate 30 Chapitre XXXI  ►


CHAPITRE XXX.
Les Grecs.
donné à La Mecque, composé de 60 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


A. L. M. Les Grecs ont été vaincus.

2Ils ont été défaits sur la frontière [1]. Ils rachèteront leur défaite par la victoire,

3Dans l’espace de dix années [2]. Dieu règle le sort des combats. Le jour où ils triompheront sera un jour de joie pour les fidèles.

4Ils devront leur succès au bras du Très-Haut qui protège ceux qu’il veut. Il est puissant et sage.

5Dieu l’a promis. Il ne rétracte point ses promesses ; mais la plupart l’ignorent.

6Enivrés des plaisirs terrestres, les hommes oublient la vie future.

7Ignorent-ils que le ciel, la terre, et tout ce qui existe dans l’espace, sont l’ouvrage véritable de Dieu, et qu’il a fixé le terme de leur durée ? Cependant la plupart nient la résurrection.

8N’ont-ils pas parcouru la terre ? N’ont-ils pas vu quel a été le sort des anciens peuples ? Plus puissans qu’eux, ils y ont laissé des monumens de leur grandeur. Ils l’ont habitée plus long-temps. Des prophètes leur prêchèrent la vérité. Dieu ne les traita point injustement. Ils se perdirent eux-mêmes.

9Livrés à l’impiété, ils niaient la religion divine ; ils insultaient à sa sainteté par leurs railleries ; et ils ont péri.

10Dieu a créé l’homme. Il le ressuscitera, et le fera paraître devant son tribunal.

11Le jour où le temps s’arrêtera, les méchans désespérés garderont le silence.

12Ils ne seront point secourus par leurs divinités, et ils les méconnaîtront.

13Le jour où le temps s’arrêtera, sera l’instant de la séparation.

14Les croyans qui ont exercé la bienfaisance habiteront des prairies couvertes de fleurs.

15Les infidèles qui auront nié l’islamisme et la résurrection, seront destinés aux tourmens.

16Publiez les louanges du Seigneur le soir et le matin.

17On le loue dans les cieux et sur la terre, au coucher du soleil, et à midi.

18Il fait jaillir la vie du sein de la mort, et la mort du sein de la vie. Il fait éclore au sein de la terre stérile les germes de la fécondité. C’est ainsi que vous sortirez de vos tombeaux.

19Les hommes créés de boue, et leur dispersion sur la terre, sont l’ouvrage de ses mains, et attestent sa puissance.

20La création de vos femmes, formées de votre sang, pour que vous habitiez avec elles, l’amour, la piété qu’il a mis dans vos cœurs, annoncent sa bienfaisance à ceux qui réfléchissent.

21La formation des cieux et de la terre, la diversité de vos langues, et de vos couleurs, sont pour l’univers un monument de sa puissance.

22Votre repos pendant la nuit, et dans le jour, vos efforts pour vous procurer l’abondance, sont des signes de sa bonté pour ceux qui entendent.

23La foudre qu’il fait briller à vos yeux au milieu de vos craintes, et de votre espérance, la pluie qu’il verse des nuages, pour féconder la terre stérile, annoncent sa grandeur à ceux qui comprennent.

24La stabilité des cieux et de la terre est son ouvrage. A sa voix vous vous hâterez de sortir de vos tombeaux.

25Les cieux et la terre forment son domaine; L’univers lui obéit.

26Il a formé toutes les créatures. Il ranimera leurs cendres. Ce prodige lui est facile. Il est le Très-Haut au ciel et sur la terre. La sagesse et la domination sont ses attributs.

27Il vous propose des exemples tirés de vous-mêmes. Vos esclaves sont-ils vos égaux ? Partagez-vous avec eux vos richesses ? Avez-vous pour eux le respect que vous avez pour vous-mêmes ? C’est ainsi que nous expliquons notre doctrine à ceux qui ont l’intelligence.

28Les méchans n’ont d’autre loi que leurs passions. Qui peut éclairer ceux que Dieu égare ? Ils n’auront point de défenseur.

29Ouvre ton cœur à l’islamisme ; il est l’ouvrage de Dieu qui a créé les hommes pour l’embrasser ; il est le culte saint et éternel ; mais la plupart sont plongés dans l’ignorance.

30Élève ton front vers le Seigneur. Nourris sa crainte dans ton âme. Fais la prière, et fuis l’idolâtrie.

31De toutes les sectes qui couvrent la terre, aucune n’est mécontente de sa croyance.

32Lorsque la verge du malheur frappe les hommes, ils élèvent vers Dieu leur voix suppliante ; à peine ont-ils éprouvé les effets de sa miséricorde, que le plus grand nombre d’entre eux retournent offrir de l’encens aux idoles.

33Nos bienfaits ne servent qu’à hâter leur ingratitude. Jouissez, pervers ! Bientôt vous saurez.

34Leur avons-nous envoyé un livre divin sur lequel ils puissent établir l’idolâtrie ?

35Comblés de nos faveurs, ils se livrent aux excès de la joie ; punis de leurs crimes ils s’abandonnent au désespoir.

36Ne voient-ils pas que Dieu dispense ou retire ses dons à son gré, afin de donner aux fidèles des marques de sa puissance ?

37Acquittez-vous des devoirs sacrés envers vos proches. Soyez bienfaisans envers les pauvres et les voyageurs. O vous qui désirez les récompenses du Seigneur, ces actions ont un mérite à ses yeux.

38L’usure, par laquelle l’homme veut augmenter ses richesses, ne produira rien auprès de Dieu. L’aumône que vous faites dans l’espoir de mériter sa présence, multipliera au centuple.

39Dieu vous a tirés du néant. Il vous nourrit. Il vous enverra la mort, et vous fera ressusciter. Vos divinités peuvent-elles opérer le moindre de ces prodiges ! Louange au Tout-Puissant ! Anathème aux idoles !

40Les crimes des hommes ont attiré les fléaux qui ont ravagé la terre et les mers. Nous leur avons fait éprouver une partie de nos châtimens, afin qu’ils reviennent à nous.

41Dis : Parcourez la terre. Voyez quel fut le sort de ceux qui vous ont précédés. La plupart étaient idolâtres.

42Embrasse l’islamisme avant le jour de la séparation, avant ce jour dont on ne pourra différer l’accomplissement.

43L’incrédule sera chargé du poids de son infidélité, et le juste recevra le prix de ses bonnes œuvres.

44Dieu comblera de biens les croyans vertueux. Les infidèles ne recueilleront que sa haine.

45Les vents qu’il envoie vous présager une pluie fortunée, les vaisseaux qui fendent les ondes à sa voix, pour vous procurer l’abondance et vous rendre reconnaissans, sont des signes de sa puissance.

46Avant toi nous envoyâmes des messagers de la foi prêcher la vérité aux peuples. Les scélérats furent punis. Notre justice devait cet exemple aux fidèles.

47C’est l’Éternel qui déchaîne les vents, qui agite les nuages, qui les étend dans les airs, et de leur sein entr’ouvert fait couler à son gré la pluie sur les campagnes. Ceux qui la reçoivent se réjouissent.

48Avant qu’elle tombât, ils étaient désespérés.

49Arrêtez vos regards sur les traces de sa miséricorde divine. Voyez comme il fait éclore au sein de la terre stérile les germes de la fécondité ; c’est ainsi qu’il fera revivre les morts. Rien ne borne sa puissance.

50Après ces bienfaits, si nous envoyons un vent qui brûle les moissons, ils deviennent ingrats.

51Veux-tu faire entendre tes prédications aux sourds et aux muets, ils s’en retournent précipitamment.

52Tu ne saurais tirer l’aveugle de ses ténèbres. Les fidèles seuls écouteront ta doctrine.

53Dieu vous fait naître faibles, ensuite il vous donne la force, que suit la vieillesse couronnée de cheveux blancs. Il crée ce qu’il veut. La science et la puissance sont ses attributs.

54Le jour où le temps s’arrêtera, les méchans jureront

55Qu’ils ne sont demeurés qu’une heure dans le tombeau ; c’est ainsi qu’ils mentaient auparavant.

56Les croyans éclairés par la grâce répondront : Vous y êtes resté le temps marqué dans le livre divin ; vous y êtes restés jusqu’au jour de la résurrection. Le voilà ce jour ; mais vous avez vécu dans l’aveuglement.

57Leurs excuses seront vaines ; leur soumission sera sans fruit.

58Le Coran offre aux hommes des exemples multipliés ; mais à la vue d’un miracle, l’incrédule s’écriait : C’est une imposture.

59C’est ainsi que Dieu scelle le cœur de ceux qu’aveugle l’ignorance.

60Souffre avec patience. La promesse de Dieu est infaillible. Que ceux dont la foi est chancelante, ne t’inspirent pas leur légèreté.


  1. Les deux armées se rencontrèrent dans la Mésopotamie, où elles livrèrent combat. Zamchascar.

    Les Grecs qui étaient chrétiens furent vaincus par les Perses qui adoraient les idoles. Les idolâtres de la Mecque se réjouirent de leur défaite, et dirent aux croyans : nous triompherons de vous, comme les Perses ont triomphé des Grecs. Gelaleddin.

  2. Cette prédiction s’étant accomplie, les mahométans en tirèrent de grands argumens pour prouver que Mahomet était prophète ; mais il est aisé de voir combien sont futiles des raisonnements appuyés sur une prophétie aussi vague, et qu’un homme qui connaissait l’état de l’empire des Grecs, et de celui des Perses, pouvait faire à coup sûr.