100%.png

Le Coran (Traduction de Savary)/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Traduction de Claude-Étienne Savary.
LE CORAN,

traduit de l’arabe, accompagné de notes, précédé d’un abrégé de la vie de Mahomet, tiré des écrivains orientaux les plus estimés.

Seconde partie.
Réédition de 1821 (première édition en 1782).

Publié à Paris et Amsterdam par G. Dufour, Libraire.
◄  Chapitre XLIV Sourate 45 Chapitre XLVI  ►


CHAPITRE XLV.
La Génuflexion.
donné à La Mecque, composé de 36 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


H. M. Le Dieu puissant et sage a envoyé le Coran.

2Le ciel et la terre offrent aux fidèles des marques de sa puissance.

3La création de l’homme, celle des animaux répandus sur la terre, annoncent sa sagesse à ceux qui ont une foi sincère.

4La succession de la nuit et du jour, la pluie qui fait éclore au sein des campagnes stériles les germes de la fécondité, la variation des vents, publient sa bienfaisance à ceux qui comprennent.

5Toutes ces merveilles sont l’ouvrage du Très-Haut. Nous te les révélons avec vérité. En quel livre croiront-ils, s’ils rejettent Dieu, et les miracles de sa puissance ?

6Malheur au menteur et au scélérat !

7On leur dévoile les vérités célestes, et ils persistent dans leur obstination et leur orgueil, comme s’ils n’entendaient pas : annonce-leur une peine déchirante.

8S’ils connaissent la doctrine divine, c’est pour s’en moquer. Un supplice ignominieux sera leur récompense.

9L’enfer est devant eux. Leurs œuvres et leurs dieux chimériques ne leur serviront de rien. Ils seront rigoureusement punis.

10Ce livre est le dépôt de la religion sainte ; quiconque la niera sera la proie des tourmens.

11C’est Dieu qui a soumis la mer à vos lois ; c’est lui qui fait voguer sur les eaux le vaisseau où vous allez chercher les richesses de la terre; rendez-lui des actions de grâces.

12Il a soumis à votre usage tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Partout l’œil du sage voit l’empreinte de sa main bienfaisante.

13Exhorte les croyans à pardonner aux incrédules. Dieu rendra à chacun suivant ses œuvres.

14Faites le bien ou le mal, c’est pour vous que vous travaillez. Tous les hommes retourneront à Dieu.

15Nous donnâmes aux enfans d’Israël des lois sages, le Pentateuque et la prophétie ; nous les nourrîmes d’alimens purs, et nous les élevâmes au dessus des autres nations.

16Nous leur prescrivîmes le culte du vrai Dieu. Ils n’ont disputé que lorsque la connaissance de l’islamisme leur est venue. L’envie leur a mis les armes à la main. Dieu terminera leurs différens au jour de la résurrection.

17Nous t’avons établi chef suprême de la religion sainte ; suis-la, et ne condescends pas aux désirs de ceux qui sont dans les ténèbres.

18Leur protection te serait inutile. Les méchans se prêtent un secours mutuel ; mais Dieu est le protecteur de ceux qui le craignent.

19Le Coran contient des préceptes clairs ; il est la lumière des croyans, et le gage des faveurs du ciel.

20Les artisans de l’iniquité pensent-ils éprouver le même sort que les croyans vertueux? Croient-ils vivre et mourir comme eux ? Ils se trompent évidemment.

21Dieu a créé le ciel et la terre. La vérité présida à son ouvrage. Il rendra à chacun suivant ses œuvres. Personne n’éprouvera d’injustice.

22Que vous semble de celui qui fait son idole de ses passions ? L’Éternel se dérobe à lui. Il a scellé ses oreilles et son cœur. Il a mis un voile sur ses yeux. Qui l’éclairera après que Dieu l’a égaré ? Rejetterez-vous toujours la lumière ?

23Il n’y a point d’autre vie, dit l’incrédule, que celle dont nous jouissons. Nous mourons, nous vivons, le temps seul anéantit notre être. L’ignorance a enfanté cette opinion, et l’a érigée en dogme.

24Lorsque nous leur expliquons notre religion sublime, ils n’ont pour argument que ces mots : Faites revivre nos pères, si ce que vous nous prêchez est véritable.

25Dis-leur : Dieu vous donne la vie ; il vous envoie la mort, et il vous rassemblera au jour de la résurrection. On ne peut douter de ces vérités ; mais le plus grand nombre les ignore.

26Il est le souverain du ciel et de la terre, et le jour où le temps s’arrêtera, ceux qui traitent notre doctrine d’imposture, périront.

27Vous verrez tous les peuples à genoux ; chacun cité devant le livre de ses œuvres en recevra le prix.

28Ce livre parlera avec vérité. Nous y écrivons fidèlement vos actions.

29Dieu introduira les croyans vertueux dans le séjour de délices. Ils y jouiront de la félicité suprême.

30On dira aux infidèles : Ne vous a-t-on pas lu les préceptes divins ? Vous les avez orgueilleusement dédaignés, et vous vous êtes abandonnés au crime.

31Lorsqu’on vous disait: Les promesses de Dieu sont certaines ; l’heure marquée est indubitable ; vous répondiez : Nous ne connaissons point l’heure; c’est une opinion chimérique établie parmi vous.

32On exposera devant eux le tableau de leurs crimes. La punition dont ils se moquaient tombera sur leurs têtes.

33On leur dira : Aujourd’hui nous vous oublions, comme vous avez oublié la résurrection. Voilà votre jour ; le feu est votre demeure, et l’espoir est éteint pour vous.

34Vous vous êtes joués de la religion sainte, les plaisirs terrestres vous ont enivrés ; l’enfer sera votre demeure éternelle, et vous ne serez point jugés dignes de glorifier l’Éternel.

35Louange à Dieu, souverain du ciel, souverain de la terre, et roi des mondes !

36A lui appartient la magnificence dans le ciel et sur la terre. Il est le Tout-Puissant. Sa sagesse est sans bornes.