Le Koran (Traduction de Kazimirski)/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Librairie Charpentier (p. 442-446).

CHAPITRE LVI.

L’ÉVÉNEMENT[1].


Donné à la Mecque. — 96 versets.


Au nom du Dieu clément et miséricordieux


  1. Lorsque L’ÉVÉNEMENT arrivera,
  2. Il ne se trouvera pas une seule âme qui révoque en doute sa venue.
  3. Il (cet événement) abaissera et il élèvera[2].
  4. Lorsque la terre tremblera d’un tremblement violent.
  5. Que les montagnes voleront en éclats,
  6. Et deviendront comme la poussière dispersée de tous côtés ;
  7. Lorsque vous, hommes, serez partagés en trois troupes.
  8. Alors il y aura des hommes de la droite (oh ! les hommes de la droite !),
  9. Et des hommes de la gauche (oh ! les hommes de la gauche !)[3] ;
  10. Et les premiers seront les premiers[4].
  11. Ceux-ci seront les plus rapprochés de Dieu.
  12. Ils habiteront le jardin des déliées.
  13. (Il y aura un grand nombre de ceux-ci parmi tes anciens (depuis Adam jusqu’à Mohammed),
  14. Et un petit nombre seulement parmi les modernes (depuis la tenue de Mahomet),
  15. Se reposant sur des sièges ornés d’or et de pierreries,
  16. Accoudés et placés en face les uns des autres.
  17. Autour d’eux circuleront des jeunes gens éternellement jeunes.
  18. Avec des gobelets, des aiguières et des coupes remplies d’une boisson limpide[5],
  19. Dont ils n’éprouveront ni maux de tête ni étourdissements,
  20. Avec des fruits qu’ils choisiront à leur goût,
  21. Et de la chair de ces oiseaux qu’ils aiment tant.
  22. Ils y auront des beautés aux grands yeux noirs, des beautés pareilles aux perles soigneusement cachées[6].
  23. Telle sera la récompense de leurs œuvres.
  24. Ils n’y entendront ni discours frivoles ni paroles qui mènent au péché ;
  25. On n’y entendra que les paroles : Paix, paix.
  26. Les hommes de la droite (qu’ils seront heureux les hommes de la droite !)
  27. Séjourneront parmi des arbres de lotus sans épines,
  28. Et des bananiers chargés de fruits du sommet jusqu’en bas,
  29. Sous des ombrages qui s’étendront au loin,
  30. Près d’une eau courante,
  31. Au milieu de fruits en abondance,
  32. Que personne ne coupera, dont personne n’interdira l’approche ;
  33. Et ils se reposeront sur des lits élevés.
  34. Nous créâmes les beautés du paradis d’une création à part[7] ;
  35. Nous avons conservé leur virginité[8].
  36. Chéries de leurs époux, et d’un âge égal au leur,
  37. Elles seront destinées aux hommes de la droite.
  38. Il y en aura un grand nombre parmi les anciens,
  39. Et un grand nombre parmi les modernes[9].
  40. Et les hommes de la gauche (oh ! les hommes de la gauche !)
  41. Seront au milieu d’un vent pestilentiel et de l’eau bouillante,
  42. Dans l’ombre d’une fumée noire,
  43. Dans l’ombre qui n’est ni fraîche ni agréable.
  44. Autrefois ils menaient une vie pleine d’aisance.
  45. Ils persévéraient dans une haine implacable,
  46. Et disaient :
  47. Quand nous serons morts, quand nous serons devenus poussière.et os, serons-nous ranimés de nouveau,
  48. Ainsi que nos pères les anciens ?
  49. Dis : Les anciens comme les modernes
  50. Seront infailliblement rassemblés au rendez-vous du jour fixé d’avance.
  51. Puis, vous, hommes plongés dans l’erreur, vous qui ne croyez point,
  52. Vous mangerez le fruit d’un arbre, le fruit du Zakkoum.
  53. Vous vous en remplirez le ventre.
  54. Ensuite vous boirez de l’eau bouillante,
  55. Comme boit un chameau altéré de soif.
  56. Tel sera leur festin au jour de la rétribution.
  57. Nous vous avons créés ; et pourquoi ne croiriez-vous pas a la résurrection ?
  58. La semence dont vous engendrez,
  59. Est-ce vous qui la créez, ou bien nous ?
  60. Nous avons décidé qu’il y ait des morts parmi vous[10], et ce n’est pas nous qui serons devancés par qui que ce soit, si nous voulons
  61. Vous remplacer par d’autres hommes qui vous ressemblent, ou vous reproduire sous une forme que vous ne connaissez pas.
  62. Vous connaissez la première création[11], pourquoi ne réfléchissez-vous pas ?
  63. Avez-vous remarqué votre travail de labourage ?
  64. Est-ce vous qui ensemencez les champs, ou bien nous qui sommes les semeurs ?
  65. Si nous voulions, nous réduirions vos récoltes en brins de paille sèche, et vous ne cesseriez pas de vous étonner et de crier :
  66. Nous voilà endettés, nous voilà déçus dans nos espérances, perdus.
  67. Avez-vous fait attention à l’eau que vous buvez ?
  68. Est-ce vous qui la faites descendre des nuages, ou bien nous ?
  69. Si nous voulions, nous pourrions la changer en eau saumâtre. Pourquoi n’êtes-vous donc pas reconnaissants ?
  70. Avez-vous porté vos regards sur le feu que vous obtenez par le frottement ?
  71. Est-ce vous qui créez l’arbre qui vous le donne, ou bien (n)ous[12] ?
  72. C’est nous qui avons voulu en faire un enseignement et un objet d’utilité pour les voyageurs du désert.
  73. Célèbre le nom du Dieu très-haut.
  74. Je ne jurerai pas par les couchers des étoiles[13]
  75. (Et c’est un grand serment, si vous le saviez)
  76. Que le Koran[14] est un Koran
  77. Conservé dans un livre caché[15].
  78. Nul ne le touchera, si ce n’est les purs[16].
  79. Il est la révélation du maître de l’univers.
  80. Est-ce ce livre que vous regarderez avec dédain ?
  81. Ferez-vous consister votre pain quotidien dans les accusations de mensonge portées contre ce livre ?
  82. Pourquoi donc, au moment ou vos cœurs remonteront jusqu’à vos gorges,
  83. Où vous jetterez des regards de tous côtés,
  84. Où nous serons près de vous sans que vous le voyiez ;
  85. Pourquoi donc, si vous ne devez jamais être jugés et rétribués,
  86. Ne ramenez-vous pas l’âme prête à s’envoler ? Dites-le, si vous êtes sincères[17] !
  87. A celui qui sera au nombre des plus rapprochés de Dieu,
  88. A celui-là sont réservés le repos, le plaisir et le jardin des délices.
  89. A celui qui sera au nombre des hommes de la droite,
  90. On dira : Salut à toi de la part des hommes de la droite.
  91. Celui qui aura été parmi les hommes qui traitent les prophètes d’imposteurs,
  92. Parmi les égarés,
  93. Aura pour repas l’eau bouillante.
  94. Nous le brûlerons au feu.
  95. C’est la vérité infaillible.
  96. Célèbre donc le grand nom de ton Seigneur.
  1. L’événement, mot qui sert d’inscription à ce chapitre, se trouve dans le premier verset ; il sert à désigner le jour du jugement dernier.
  2. Il élèvera les vertueux et abaissera les méchants.
  3. L’exclamation dans le verset 8 veut dira : Oh ! qu’ils seront heureux ! Celle du 9 : Oh ! quel terrible état que le leur !
  4. C’est-à-dire, ceux qui ont été sur la terre les premiers à faire le bien ou à embrasser la vraie foi, qui ont servi de modèles et de guides aux autres, prendront dans la vie future aussi le pas sur les autres.
  5. Le mot ma’in peut signifier eau limpide et froide ou toute autre boisson bonne et fraîche.
  6. C’est-à-dire mises à l’abri de la poussière etc.
  7. C’est-à-dire, d’une substance plus fine que les femmes d’ici-bas.
  8. Ces femmes, vierges du paradis, ne seront pas exposées à perdre leur virginité par la cohabitation avec leurs époux du paradis.
  9. On a vu plus haut (versets 13 et 14) que les élus seront en grand nombre parmi les anciens, et en petit nombre parmi les modernes. Ces versets sont en contradiction avec les 38 et 39. Le commentateur Beïdhawi pense qu’il n’y a pas de contradiction entre ces versets, car, dit-il, le grand nombre n’exclue pas l’idée de la majorité de l’une de ces deux troupes.
  10. C’est-à-dire, que les hommes fussent mortels.
  11. Vous voyez bien comment la première création, celle par la reproduction, a lieu.
  12. Voyez, sur le bois dont les Arabes se servent en guise de briquet, le chapitre XXXVI, verset 80.
  13. Cette expression : je ne jurerai pas, se retrouve fréquemment dans les derniers chapitres du Koran ; elle ajoute à la force du serment. C’est comme si l’on disait : Ce que je dis est tellement vrai, qu’il serait superflu de jurer. C’est ainsi du moins que les commentateurs l’entendent.
  14. On se rappelle que le mot Koran vent dire lecture ; et l’ou pourrait ici traduire : Que cette lecture-ci est une lecture conservée dans un volume serré.
  15. C’est-à-dire, que le prototype, l’original immuable du Koran, est conservé dans un livre gardé avec soin chez Dieu.
  16. Ces mots, qui s’appliquent ici au prototype conservé au ciel, se trouvent ordinairement inscrits sur les tranches des exemplaires du Koran, comme un avertissement qu’on ne doit pas le toucher si l’on est eu état de souillure.
  17. Voici le sens du passage renfermé dans les versets 83-86 : Si vous ne devez pas être ressuscités, jugés et rétribués, et si vous êtes sincères, si vous en êtes convaincus, pourquoi, quand vous voyez l’âme prête à vous quitter, ne la ramenez-vous pas et ne la fixez-vous pas dans vos corps ?