75%.png

Le Koran (Traduction de Kazimirski)/86

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Librairie Charpentier (p. 505).

CHAPITRE LXXXVI.

L’ÉTOILE NOCTURNE.


Donné à la Mecque. — 17 versets.


Au nom du Dieu clément et miséricordieux


  1. J’en jure par le ciel et par L’ÉTOILE NOCTURNE.
  2. Qui te fera connaitre ce que c’est que l’étoile nocturne ?
  3. C’est l’étoile qui lance des dards.
  4. Toute rame a un gardien qui la surveille.
  5. Que l’homme considère de quoi il a été créé :
  6. D’une goutte d’eau répandue,
  7. Sortie des reins et des os de la poitrine[1].
  8. Certainement Dieu peut le ressusciter,
  9. Le jour ou tout ce qui est caché sera dévoilé,
  10. Et ou il n’y aura ni puissance ni appui, excepté en Dieu.
  11. J’en jure par le ciel qui accomplit ses révolutions,
  12. Par la terre qui se fend pour faire germer les plantes,
  13. En vérité, le Koran est une parole qui décide ;
  14. Ce n’est point un discours frivole.
  15. Ils mettent en œuvre leurs stratagèmes,
  16. Et moi je mettrai en œuvre les miens
  17. Accorde un délai aux infidèles ; laisse-les en repos pour quelques instants.
  1. Les os de la poitrine de la femme qui reçoit la fécondation.