100%.png

Les Hautes Montagnes/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
49. Grande inquiétude aux cabanes

49. Grande inquiétude aux cabanes

Quand les autres sont rentrés du moulin aux cabanes et ont annoncé qu’ils avaient perdu Phanis, un grand désarroi est tombé sur les enfants.

Les plus faibles se sont mis à pleurer. Spyros et Georges voulaient aller pleurer en cachette.

Les plus forts ont réfléchi à ce qu’ils allaient faire.

Andréas a caché son inquiétude et a commencé à demander tous les détails. Costakis lui a expliqué le où, le quand et le comment.

« D’abord Panos l’a appelé avec Mathieu aux alentours, dit Costakis. Ensuite on est tous descendus par là. On s’est demandé s’il fallait retourner au moulin ou avancer vers la cluse. On a essayé vers la cluse mais il n’y avait pas de sentier.

« On est montés sur des promontoires, on a appelé, appelé, rien. On a continué, mais on a constaté que le soleil allait se coucher. Alors quand retourner au moulin, et quand allions nous rentrer ? »

— On va repartir d’ici demain à l’aube, a dit Andréas. Allons vite nous coucher.


— Mais on ne t’a pas tout dit, Andréas, a dit Mathieu.

— Il y a quelque chose d’autre ?

— Oui, il y a autre chose que tu ne sais pas.

Et à voix basse et tremblante il a ajouté : « Phanis est allé au rocher du Maure ».

— Quel rocher du Maure ? a demandé Andréas. C’est le rocher dont nous a parlé la vieille ?

— Tout près du moulin on a croisé un vieux avec un bonnet noir sur la tête. Il ressemblait à un moine, mais il portait des vêtements vieux et usés.

— Grand-Père, on lui a dit, peut-être que tu es passé par la cluse ?

…on a croisé un vieux avec un bonnet noir sur la tête…

— Oui, il nous a dit.

— Tu as peut-être vu un enfant ?

— J’ai vu un enfant de loin, il a dit.

— Où ?

Le vieux n’a pas répondu tout de suite. Il réfléchissait quand même pas mal et nous regardait.

— Ça me fait peur de vous dire où. Voilà, je l’ai vu au rocher du Maure.

— C’est quoi le rocher du Maure ? on a demandé.

— C’est le rocher du Maure, il a répondu, et n’en demandez pas plus. Et il est parti en se faisant le signe de croix.

Alors Costakis s’est mis à parler : « Tu te souviens, Andréas, ce que nous a dit la vieille Charmène ? Elle nous a dit que quelque part près d’ici il y a un rocher avec un spectre, un Maure ; et il a attrapé beaucoup de gens. Elle nous a dit un truc de ce genre ».

Alors tous se sont tus. Peu après ils se sont levés pour aller s’allonger. Mais aucun d’eux n’a vraiment pu fermer les yeux.

Andréas se retournait sur son matelas. Deux ou trois fois il est sorti voir. Inquiet, il attendait la lueur qui annoncerait l’aube par-dessus les montagnes.