Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


apportera la preuve matérielle qui confirmera les présomptions que la langue et le style nous ont fournies. En attendant, le trésor amassé dans mon édition critique va susciter, je l’espère, l’émulation des philologues et des folkloristes. Si j’ai fait un travail utile pour eux, je les prie de contribuer par leurs observations à le rendre plus digne de servir de base à leurs travaux : j’accueillerai avec reconnaissance toute l’aide qu’ils voudront bien m’apporter pour perfectionner mon ouvrage.