Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 25, 1838.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


perspective plus étendue à travers ce même pays qu’un terrain sans cesse brisé leur avait à peine permis d’entrevoir. Une vallée le long de laquelle coulait un petit ruisseau, tributaire du Douglas, présentait des traits sauvages, mais non désagréables : cet asile solitaire et verdoyant était planté çà et là de bouquets d’aunes, de noisetiers et de chênes en taillis, qui avaient maintenu leur position dans le creux de la vallée, quoiqu’ils eussent disparu des flancs plus rapides et plus exposés de la montagne. La ferme ou la maison seigneuriale (car, à en juger par la grandeur et l’apparence de l’édifice, ce pouvait être l’un ou l’autre) était un bâtiment large, mais bas, dont les murailles et les portes étaient assez solides pour résister à toutes les bandes de voleurs qui parcouraient habituellement le pays. Il n’y avait rien pourtant qui pût la défendre contre une force majeure ; car, dans un pays ravagé par la guerre, le fermier était, alors comme aujourd’hui, obligé de souffrir sa part des grands maux qui accompagnent un tel état de choses ; et sa condition, peu digne d’envie, devenait bien pire encore en ce qu’elle ne présentait aucune sécurité. À un demi-mille plus loin environ, on voyait un bâtiment gothique de très petite étendue, d’où dépendait une chapelle presque ruinée : le ménestrel assura que c’était l’abbaye de Sainte-Brigitte. « Autant que je puis savoir, dit-il, on a toléré l’existence de ce couvent : on permet à deux ou trois vieux moines, ainsi qu’à autant de nonnes, d’y servir Dieu et quelquefois de donner asile à des voyageurs écossais. Ils ont en conséquence contracté des engagements avec sir John de Walton, et accepté pour supérieur un ecclésiastique sur lequel il croit pouvoir compter. De là vient que s’il arrive aux voyageurs de laisser échapper quelques secrets, on croit qu’ils finissent toujours par arriver d’une manière ou d’une autre aux oreilles du gouverneur anglais : à moins donc que Votre Seigneurie ne le veuille absolument, je pense que nous ferons bien de ne pas demander l’hospitalité à ce couvent. — Certainement non, si tu peux me procurer un logement où nous ayons des hôtes plus discrets. »

En ce moment deux formes humaines apparurent, s’approchant aussi de la ferme, mais dans une direction opposée à celle de nos deux voyageurs. On paraissait se disputer, et l’on parlait si haut que le ménestrel et sa compagne purent distinguer les voix, quoique la distance fût considérable. Après avoir regardé quelques minutes en plaçant sa main au dessus de ses yeux, Bertram s’écria enfin : « Par Notre-Dame ! c’est mon vieil ami Tom Dickson, j’en suis sûr…