Page:Abd-Allâh ibn Abd-Allâh - Le présent de l'homme lettré.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE III[1]


RÉFUTATION DES CHRÉTIENS (suite)


§ 5. — Démonstration que Jésus n’est pas Dieu, mais homme issu d’Adam, créé, prophète et envoyé.


Sachez (que Dieu vous fasse miséricorde) que le dogme chrétien, au sujet du Christ, quant à sa divinité et son œuvre créatrice, se trouve contredit par les quatre évangélistes eux-mêmes. En effet Matthieu dit au chap. I de son évangile : « Généalogie du Christ[2], fils de David, fils d’Abraham », ce qui prouve que Jésus-Christ est né de la famille du prophète David. Or, David était de la tribu de Juda, fils de Jacob, fils d’Isaac, fils d’Abraham, et quiconque descend d’une famille adamique, est lui-même homme, issu d’Adam. Cela est hors de doute, vu que Dieu seul est éternel et immortel ; il n’a pas engendré et n’a pas été engendré ; tout ce qui existe en dehors de lui a pris naissance.

Matthieu dit aussi au chap. XIX de son évangile : Un homme dit au Christ : « Ô toi, le Bon » ! Jésus lui répondit : « Pourquoi m’appelles-tu Bon ? Le Bon, c’est Dieu ». Comment aurait-il prétendu être l’associé de Dieu dans la divinité après avoir donné

  1. Voir les deux précédentes livraisons de la Revue de l’Histoire des Religions, tome XII, p. 68 et p. 179.
  2. Var. : ce livre est la généalogie du Christ.