Page:Abd-Allâh ibn Abd-Allâh - Le présent de l'homme lettré.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


rité. Quand on songe que ce document encore si peu connu en dehors du monde spécial des arabisants, date de la fin du xive siècle, on comprend quel grand intérêt il présente pour tous ceux qui s’occupent d’histoire des religions.

Le style de notre auteur est franchement mauvais. Malgré ce qu’il dit lui-même de ses connaissances de la langue arabe (p. 8), nous n’hésitons pas à dire qu’il n’a pas réussi à bien apprendre cette langue. Il s’exprime mal, il se sent gêné dans la phrase arabe, chaque page presque nous révèle un auteur habitué à manier une autre langue que celle du Corân. Mais cette incorrection même constitue à nos yeux une nouvelle preuve de l’authenticité du livre.

Les manuscrits sont répandus partout et se trouvent dans toutes les bibliothèques. En général, ils sont peu corrects ; les meilleurs sont ceux écrits en caractères maugrébins. L’ouvrage a été traduit déjà en turc[1]. Il en existe aussi une édition imprimée, moins correcte encore que la plupart des manuscrits. Nous en ignorons et la date et le lieu d’impression. À en juger d’après les types d’imprimerie et certaines notes marginales, dont nous parlerons dans le corps de l’ouvrage, il y a lieu de supposer que cette impression s’est faite en Angleterre.


LE PRÉSENT DE L’HOMME LETTRÉ


Au nom du Dieu clément et miséricordieux.

Dieu m’ayant fait la grâce de me conduire vers la voie droite et de me faire entrer dans la vraie religion qu’il a envoyée à son bien-aimé et son élu Mohammad, j’en ai examiné les preuves décisives et les démonstrations claires, évidentes pour quiconque a le moindre discernement, et cachées seulement pour ceux qui ne voient pas les œufs de l’autruche.

Dans l’exposition de ces preuves et de ces démonstrations, nos docteurs musulmans ont fait tout ce qu’il était possible de faire. Mais

  1. Nous n’avons pas eu l’occasion de voir cette traduction.