Page:Alcott - Jack et Jane.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
138
JACK ET JANE.

Les costumes des garçons n’étaient pas encore prêts ; on s’occupa seulement des poses, ce qui ne se fit pas sans de nombreux rires ; puis on joua aux petits jeux et chacun déclara en partant que la soirée avait été charmante.