Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/387

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



1493. Simonet Emery, de Saint-Ouen-en-Bray, âge de 28 ans.
    Son père et un nommé Jehan Le Blanc étaient depuis longtems en procès, relativement à la propriété d’une assez grande pièce de terre sise à la Hallotière. Ayant su que Le Blanc allait faire enlever la récolte, il dit à cet homme, qu’il rencontra : « Jehan Le Blanc, nous feréz-vous tousiours ceste paine ? yvus ne cesserés jamais tant qu’il y ait meschief. » Le Blanc lui répondit : « Je te feray bien petit varlet de quoy tu cuides estre grant maistre. » Sur cela, on se battit, et Emery tua Le Blanc de plusieurs coups de son braquemart.


1494. Guillemine, femme de Jehan Andrieu, de la paroisse de Yébleron, doyenné de Fauville.
    Son mari était attaché à la personne du sire de Bourbon. Pendant qu’il était à l’armée avec ce prince, elle fut obsédée par un sieur Le Masurier, de Auzouville-Auberbosc, qui voulait la séduire. Ses refus lui attirèrent de mauvais traitemens de cet homme emporté. Son mari étant de retour, un jour qu’ils allaient à la messe, ils rencontrèrent Le Masurier. Son mari qu’elle pria de la venger, se précipita sur Le Masurier, sa dague à la main ; elle-même le prit par les cheveux et aida ainsi son mari à le tuer ; puis ils gagnèrent franchise dans l’église de Yébleron, où ils restèrent cinq semaines. Enfin, ils y furent arrêtés et amenés à Rouen ; et le mari fut condamné aux galères. La femme leva la fierte le jour de l’Ascension ; puis elle accoucha la nuit suivante chez le maître de la confrérie de Saint-Romain, en sorte qu’elle ne put venir, le lendemain, suivant l’usage, remercier le chapitre et prêter le serment accoutumé. Ce jour-là, Pierre Daré, lieutenant du bailli de Bouen, maître de la confrérie de Saint-Romain, vint à la cathédrale, avec les autres frères de la confrérie de Saint-Bomain ; il remercia le chapitre au nom de l’accouchée, et demanda que des députés fussent envoyés pour recevoir son serment. Le chapitre décida qu’elle viendrait