Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/389

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



1500. Robert Lemoytte, âgé de 60 ans, né sur la paroisse Saint-Jean de Rouen.
    Un jour, s’entretenant avec un des ses amis, dans la rue Pinchedoz, à Rouen, il vit un homme qui fuyait et accourait vers eux, poursuivi par un sergent royal qui criait : « Tuéz, tuéz le ribault » ) et comme son ami faisait mine de vouloir arrêter le fuyard, ce dernier le menaça de sa dague. Lemoytte, touché du péril de son ami, tira sa dague du fourreau, et en porta un coup mortel à cet homme, qui alla mourir dans l’église de Saint-Godard, où il s’était traîné pour gagner franchise.
    Précédemment, étant commissaire aux acquits des vins, sur le quai de Rouen, il avait eu une dispute avec le nommé Desquetot, l’un de ses confrères ; et ce dernier l’ayant frappé sur le nez avec ses tablettes d’ivoire, il lui donna un coup de couteau qui le tua.


SEIZIÈME SIÈCLE.


1501. Philippe De Martainville, écuyer, de la paroisse de Soumont, près Falaise, âgé de 18 ans.

Thomas De Martainville, son frère.

Jean De Boissey.

Jean Destin.

Damp Nicolas De Garsalle, religieux dans l’abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives.

Me. Pierre De Garsalle.

Jean Levavasseur.

Thomas Legendre.

La femme de Thomas Legendre.

Pierre Le Méry, prêtre.