Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/431

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



1552. Jehan Lemarié, teinturier, âgé de 20 ans, demeurant en la paroisse de Saint-Maclou de Rouen.
    Une nuit, ayant rencontré, au Petit-Ruissel, les nommés Bellenger et Sainte-Adresse, chacun saizis de deux pièces de draps qu’ils avaient robées, ces deux hommes, qu’il connaissait, lui dirent de prendre sa part des objets volés. Il y consentit, et, « d’un commun accord, s’en allairent passer par la muraille et fosséz de Bouvreuil », saisis des draps volés ; ils allèrent « en ung certain jardin, en la rue de l’Espinette, au quel jardin n’y a aucune maison, manants, ou habitans. » Mais on les avait suivis, et ils furent arrêtés.
    Le 7 mai, Bellenger et Sainte-Adresse furent pendus à la Vieille-Tour. Le bourreau se saisissait de Lemarié, pour le pendre à son tour, lorsque, de l’avis de plusieurs assistans, ce jeune homme déclara qu’il était clerc tonsuré. Ramené aux prisons, on ne tarda guères à déconvir qu’il avait menti. Mais le privilége de Saint-Romain ayant été insinué, l’exécution fut suspendue, et, le jour de l’Ascension, Lemarié fut élu par le chapitre, délivré par le parlement, et leva la fierte.


1553. Antoine D’Imbleval, écuyer (noble homme), de Neslette près Blangy, en Picardie, âgé de 22 ans, de l’estat de la guerre, sous le capitaine Saint-Aubin.
    Son père, Nicolas D’Imbleval, écuyer, lieutenant du capitaine de Dieppe, avait été tué par le sieur Du Clocher d’Incourt. Antoine D’Imbleval, âgé de 16 ans, page du sieur De Nerpont, conçut le projet de venger son père. Mais, « pour raison que le sieur Du Clocher estoit homme fort et puissant, accompaigné ordinairement de grand nombre de soudars et serviteurs portans arbalestres et bastons invasibles, ne l’osoit assaillir. » Enfin, un jour, averti que son ennemi devait