Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/473

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et les siens se disposaient à les emmener, M. De Pontac, suivi de ses amis, fondit, à l’improviste, sur eux.
    Un combat eut lieu dans l’obscurité de la nuit ; M. De Pontac père fut tué dans ce combat.


1619. Jean De Sillans, écuyer, sieur du lieu, de Saint-Pélerin et de Saint-Maurice, diocèse de Bayeux, âgé de 41 ans, fils du baron de Creuilly (peut-être Creully).

Pierre Quenault, dit La Groudière.

Sébastien Lamore.

    De complicité, ils avaient tué le sieur De Guerville, dans la cour de l’abbaye de Saint-Etienne de Caen. Ensuite, Sillans s’était réfugié chez le seigneur d’Hérouville, près de Caen.
    Étant plus jeune, Sillans avait figuré dans un duel de six contre six. En 1605, il avait tué d’un coup d’épée un de ses laquais, qui, non content de désobéir à un ordre qu’il lui avait donné, le menaçait de son épée.


1620. Pierre De Chavagnats, écuyer, sieur de la Bresle, né à la Bresle, en Bourbonnais, âgé de 43 ans, faisant profession des armes, de la compagnie du maréchal de Saint-Géran, gouverneur du Bourbonnais.
    Il avait tiré un coup de pistolet sur le curé de Biosat, prêtre ingrat qui lui devait tout et ne reconnaissait ses bienfaits que par des calomnies et des outrages. (Voir l’histoire.)


1621. Balthazar De Guadaigne, écuyer, sieur de Champeroux, âgé de 50 ans, demeurant au château de Champeroux, paroisse de Couleuvre,