Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/661

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


estoit devant le dit chastel, les lundi, mardi el mercredi devant la dicte Ascension, pour faire leur examen. Dit outre, que Héliot Morel, lors geollier des dictes prisons, leur bailloit les cléfz d’icelles, et tantost s’en yssoit dehors, sans retourner en ycelles, sinon que yceulx gens d’église le appelassent. Interrogié se ledit Héliot geollier bailloit aux dictes gens les cléfs, de sa courtoisie. Dit qu’il scet bien qne ce estoit du commandement du dit bailli. Car il oy le dit bailli plusieurs fois faire le dit commandement. Interrogié combien il a que ce fu, par quatre années, il vit les choses dessus dictes ainsi practiquier ? Dit que as ans 1392, 1393, 1394, vit la chose ainsi practiquier par trois, quatre ou plusieurs années ; et par tout le temps d’icellui De la Tuille, qui fu 8 ou 9 ans bailli, et aussi du temps que messire Hue de Doncquerre qui fu bailli environ 6 ou 7 ans, et de messire Jehan Davy après bailli deux ou trois ans, et desquelz son dit père fu lieutenant ; il croit que la chose fu ainssi practiquié comme dessus. Au moins, lui qui parle, qui estoit tousiours demourant avecques son dit père et présent en court, n’en ouyt oncques débat sourdre. Interrogié aus quelz d’iceulx gens on bailloit les dictes cléfz ? Dit que au tabellion du chapitre, qui les mectoit sur son bras, les cléfz d’une part, et la mache d’autre. Interrogié pour quoy on leur bailloit les dictes cléfz. Dit qu’il croit que c’estoit pour faire leur examen secrètement, ainsi que confession se doit faire, et autre chose n’en scèt.

Robert Le Vigneron, tabellion de la viconté de Rouen et bourgoiz dudit lieu, aagié de 45 ans ou environ, produict, juré et examiné comme dessus, ledit 1e. jour de juing, en l’an dessus dict, dit et dépose que, dès l’an 1393, il fu clerc de tabellionnage, fréquentant continuellement le siége du dit tabellionnage qui, pour lors, estoit jouxte les prisons du roy qui, lors estoient devant le chastel ; et, depuis, a esté, il qui parle, continuelment tabellion du dit lieu par l’espace de 20 ans ou environ, et est encore de présent. Dit que, de tout son temps, et que les dictes prisons estoient devant le chastel, il a veu, l’une fois, au président de l’eschiquier quant il séoit, l’autrefoiz au bailli de Rouen ou son lieutenant, les gens d’église de Nostre Dame de Rouen venir insinuer le privilége de saint Rommain, le lundi 18e. jour devant l’Ascension nostre seigneur ou environ. Et a veu, aucune foiz, venir le dit bailli aus dictes prisons pour recevoir les dictes gens d’églize. Dit qu’il vit, pour lors que messire Jehan De la Tuille estoit bailli ou dit lieu, et Héliot Morel geollier de la geolle dessus dicte, ycelles geolle et prisons lors séantes devant le dit chastel, environ 28 ans a ou plus, venir aux jours que les dictes gens d’églize venoient pour examiner les prisonniers, entrer es prisons icelui bailli avecques eulx et le dit geollier. Et quant le dit geollier et bailli retournoient des dictes prisons, lessoient yceulx gens d’église dedens ; et ouyt il qui parle, par plusieurs d’icelles années, que ycellui bailli, estant par dehors devant l’uis de l’entrée des dictes prisons, disoit : Messieurs, Dieu vous doint faire bonne eslection.