Page:Ampère - Mémoires Électromagnétisme Électrodynamique (1921).djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

extrémités de la pile ne sont pour rien dans les phénomènes dont nous nous occupons : car il n’y a certainement pas de tension dans le reste du circuit. Ce qui est encore confirmé par la possibilité de faire mouvoir l’aiguille aimantée à une grande distance de la pile, au moyen d’un conducteur très long dont le milieu se recourbe dans la direction du méridien magnétique au-dessus ou au-dessous de l’aiguille. Cette expérience m’a été indiquée par le savant illustre auquel les sciences physicomathématiques doivent surtout les grands progrès quelles ont faits de nos jours : elle a pleinement réussi.

Fig. 1.
Ampère mémoires-0029 fig-1.png

Désignons par et les deux extrémités du conducteur fixe, par celle du conducteur mobile qui est