Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/627

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
481
ZEND-AVESTA : VISPÉRED. — KARDA 16
Nous sacrifions aux Fravashis des saints ; nous sacrifions à Sraosha, le victorieux, et au Juste 6 [1].

Nous sacrifions à toute la création du Bien.
2 (5). Nous sacrifions à la Vertu et à la Fravashi de Zarathuslitra, le Spitanna, le Saint d’ici-bas 7 [2] ; et nous sacrifions à la Vertu et à la Fravashi de tout saint d’ici-bas.

Nous sacrifions à toutes les Fravashis des saints.

Nous sacrifions aux Fravashis des saints de ce pays 8 [3] : nous sacrifions aux Fravashis des saints hors de ce pays 8 [3] .

Nous sacrifions aux Fravashis des hommes saints : nous sacrifions aux Fravashis des femmes saintes.
3 (7). De ces (Fravashis) dont le culte, — le saint Ahura Mazda le sait, — nous donne le bien 9 [4], le saint Zarathushtra est le Seigneur (Ahu) et le Maître (Ratu).

Nous sacrifions aux champs et aux eaux, aux terres et aux arbres.



Nous sacrifions au Feu, fils d’Ahura Mazda, qui est ici-bas… 10 [5]


4. Nous sacrifions à l’ensemble du Yasna Haptanhâiti.

Nous sacrifions aux chapitres et aux vers, aux mots et aux stances du Yasna Haptanhâiti, et à l’acte de les chanter, de les réciter, de les entonner, de les offrir en sacrifice.

Nous te sacrifions, ô Feu, fils d’Ahura Mazda, saint, maître de sainteté… 11 [6].

Yêńhê hâtâm.
_____________________


.

  1. 6. A l’homme juste.
  2. 7. Voir Yasna X, 21.
  3. a et b 8. Voir Yasna XXVI, 9.
  4. 9. Imité du Yênhè hâtâm, détourné des Amesha-Spentas aux Fravashis ; voir Yasht XIII, 148 ; cf. l’introduction au Y. XXI, p. 176.
  5. 10. Répéter les §§ 1-3. L’éloge du Feu est prononcé, deux fois, dit le Cîm î Gâsân, § 26 ; la première fois en l’honneur d’Âdar Frôbà (le feu des Prêtres) la seconde fois en l’honneur de Vâzisht (le feu de l’éclair). Voir plus haut, pages 150, 152.
  6. 11. Le reste comme au Vp. VII, 5.

t. i. 61