Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/629

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
483
ZEND-AVESTA : VISPÉRED. — KARDA 19
Nous sacrifions à l’Ahuna vairya 3 [1], saint, maître de sainteté.

Nous sacrifions au génie de l’Ahu et du Ratu, saint, maître de sainteté ; c’est à savoir Ahura Mazda, qui est l’Ahu et le Ratu (4 fois).


1. Nous sacrifions au Bonheur (ushta) d’Ahura Mazda 4 [2] ; nous sacrifions au Bonheur des Amesha-Speñtas ; nous sacrifions au Bonheur du Juste ; nous sacrifions au Bonheur de la première création du Bien 5 [3].

Nous sacrifions au Bonheur (ushtatâtem) réservé au juste 6 [4].


2. Nous sacrifions au Bonheur parfait (du juste), qui est peine pour le méchant 7 [5].

Nous sacrifions au Bonheur sans fin 8 [6].

Nous sacrifions pour leur bonheur à tous les justes qui sont 9 [7], qui furent, qui seront, (Répéter §§ 1-2 deux fois.)
3. Nous sacrifions à l’ensemble de la Gâtha Ushtavaiti.

Nous sacrifions aux chapitres et aux vers, aux mots et aux stances de la Gâtha Ushtavaiti 10 [8].

Yêńhê hâtâm.


___________________




KARDA 19 (SP. 22)

Ce Karda vient dans le Vd. Sadé après la Gâtha Speñta Mainyu (Y. XLVII-L).

_____________


.

  1. 3. L’Ahuna, qui donne son nom à la première Gâtha, ouvre et domine toute la littérature gâthique.
  2. 4. Le bonheur qu’il donne. Ushta Ahurem Mazdàm yazamaidè : avec allusion à la Gâtha ushtavaiti, impliquant le sens : « nous offrons en sacrifice la Gâtha ushtavaiti à Ahura Mazda » : cf. Vp. XIII, 1, note 2.
  3. 5. « Gayomart ».
  4. 6. Ou : « nous sacrifions [pour assurer] le bonheur au juste ».
  5. 7. Imité et partiellement cité de la Gâtha Ushtavaiti : Y. XLY, 7 ; voir texte et note.
  6. 8. Dans l’autre monde.
  7. 9. Littéralement : « nous sacrifions avec du bonheur à tout juste ».
  8. 10. Le reste comme Vp. XIV, 4, fin.