Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/636

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
490
ANNALES DU MUSÉE GUIMET
2. La bonne sainteté que connaît le juste, le méchant l’ignore : puissé-je ne jamais suivre sa direction 4 [1] en pensée, en parole, en action ! Puisséje jamais, jamais n’aller près de lui ! (Répéter §§ 1-2.)

Ashem vohû (3 fois).
___________________

KARDA 23 (SP. 26)

Ce Karda vient dans le Vd. Sadé après la Gâlha Vahishtôishti.

__________
0. Nous sacrifions à Ahura Mazda, saint, maître de sainteté… 1 [2].

Nous sacrifions à la Gâtha Vahishtôishti, sainte, maître de sainteté ;

avec les vers, avec les stances, avec le sens ; avec les questions et les contre-questions ; avec les paroles qui se répètent deux fois ;

récitée avec bonne récitation, offerte en sacrifice avec bonne offrande ;

avec la connaissance, l’évidence, le désir, le pouvoir, la maîtrise, les faveurs que donne Ahura Mazda à l’esprit qui le confesse pleinement, dans le dévouement de la conscience 2 [3].

1. Nous sacrifions à l’Excellence (Vahishtem) d’Ahura Mazda 3 [4] ; nous sacrifions à l’Excellence des Amesha-Spefitas ; nous sacrifions à l’Excellence du juste ; nous sacrifions à l’Excellence de la sainteté.

Nous sacrifions aux Staota Yêsnya, issus de l’excellence.
  1. 4. mà apaèma paurvào vayôit « puissions-nous ne pas atteindre, tandis qu’il courrait devant » ; c’est-à-dire n’ayons pas un méchant pour maître : pour paurvào indiquant la direction du maître, cf. LII, 3, note 10.
  2. 1. Même début qu’au Karda XIII ( Hâ LXXl, 2-3).
  3. 2. Comme au Karda XIV, 1.
  4. 3. Avec allusion à la Gàtha Vahishtôishti et un second sens : « nous offrons la Gàtha Vahishtôishti à Ahura Mazda ».