Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/96

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.





CHAPITRE IV


PARAGRA


I. Les huit prêtres de l’Avesta. — Les deux prêtres du rituel moderne (Zôt et Raspi).
— Préparation au sacrifice : le Grand Khôb et le Petit Khôb.
II. Préparation du sacrifice : de l’eau pâdyàb ; des tiges de Barsom et de l’Evanghin ; de l’Urvaràm ; du Jivàm ; du Zôhr ; du Barsom ; du Hôm et du Paràhôm.


I

La célébration du Yasna proprement dit demande un certain nombre d’opérations préliminaires, dont l’ensemble est connu dans l’Inde sous le nom de Paragra[1].
Le Yasna, et en général toutes les cérémonies religieuses, sont à présent accomplies par deux prêtres, l’un appelé Zôt ou Jôti[2], l’autre Râspì. Le Zôt récite le texte sacré et accomplit les cérémonies essentielles du sacrifice ; le Râspì prend spécialement soin du feu, assiste le Zôt dans ses opérations et l’accompagne dans certaines parties du récitatif.
Dans le rituel primitif le sacrifice mettait en action huit prêtres, dont les noms sont dans l’Avesta : Zaotar, Hâvanan, Atravakhsha,
  1. Corrompu généralement en pargaṇa. — Paragra est lui-même corrompu du sanscrit prakriyâ.
  2. Jôti est la prononciation indienne, le gujrati ne possédant pas le son z.