Page:Annales du Musée Guimet, tome 22.djvu/138

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


92 ANNALES DU MUSEE GUIMET

43 («5). Ahura Mazda répondit :

Il peut être purifié, ô saint Zarathushtra. Pour leHaomapréparé-% il n’y a ni mal, ni mort, ni contact de Nasu ; non préparé, [il est impur] sur une longueur de quatre doigts’-" ; on le déposera à terre-’ à l’intérieur de la maison, jusqu’à ce qu’une année entière s’écoule. Lue année écoulée, les fidèles pourront en boire comme auparavant. 44(92). Créateur du monde des corps, saini ! Où porterons-nous le corps des morts, o Ahura .Miizila ? On le déposerons-nous ?


4b (93). Aburii Mazda répondit :

Sur les lieux les plus élevés, ô Spitama Zarathushtra, là oîi l’on sait que viennent toujours des chiens carnivores el des oiseaux carnivores-*. 46 (95). Là les adorateurs de Mazda fixeront le corps parles pieds et par les cheveux, avec du métal, des pierres, ou de l’argile : faute de quoi, les chiens carnivores et les oiseaux carnivores iraient porter les ossements aux eaux el aux plantes.

47 (98). S’ils ne fixent point le corps et qu’ainsi les chiens carnivores et les oiseaux carnivores aillent porter les ossements aux eaux et aux plantes-, quelle sera la peine ?

48 (100’. Ahura Mazda répondit :

C’est un cas de Peshôtann : le coupable recevra deux cents coups d’.spahè-ashtra, deux cents coups de Sraoshù-carana. 25. l^iéparù pour li- saciitice, c’esl-à-tlire « pilé avec Zohrel Bai soin « (peul-ëlrc : « pité dans les zôhrbnrân », tes coupes à zôhi-) : car préparé, c’est lui qui ctiassp la mort (vol. I, Lxv).

~G. Non préparé, it est souillé sur quatre doigts à partir de l’eudroit où a tmiclu’ la Nasu. — Selon Fhamji, on coupe ces quatre doigts. 27. Peut-être « on le déposera en terre » ; on y enterre un an ce qui rcsli’ quand la partie impure a été une fois enlevée.

28. 11 s’agit des localités où il n’y a pas de Uaktinias. Un porte le corps sur les hauteurs pour le faire dévorer par les oiseaux ou les cliiens (§§ 45-48) ; cf. Dàdistdn, .WIJ, 17 ; une l’ois décharnés, on recui’iile ci’s os dans nu dslAddii. 29. Cf. note .