Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/92

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
20
RONDEAUX

XXIII[1]

Anthoine de Guise

(fol. 14)
Se vous allez faire demeure
En cest hostel plus noir que meure.
Que vous nommés de Desplaisir,
Mon cueur y est, qui a loysir
5Reçoit chacun et y demeure.

En default de maison meilleure,
La vous fera, je vous asseure,
Tout ce qu’il poura de plaisir,
Se vous [allez faire demeure
10En cest hostel plus noir que meure,
Que vous nommés de Desplaisir.]

De la ne part pour vent qui queure :
C’est son logis ; et[2] vive ou meure,
Nulluy ne l’en peut dessaisir :
15Soit au lever, soit[3] au gesir,
Vous l’y[4] trouverés a toute heure.
Se vous [allez faire demeure
En cest hostel plus noir que meure,
Que vous nommés de Desplaisir,
20Mon cuer y est, qui a loysir
Reçoit chascun et y demeure.]

  1. XXIII. Ce rondeau se trouve aussi dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat. fol. 52 vo.
  2. Mss. fr. 1719 et 9223 et manque.
  3. Ms. fr. 1719 ou.
  4. Ms. fr. 9223 luy.