Page:Archives israelites 13.djvu/276

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


gn inv! pour la plupart, au domaine de lu Haggada ou de Plîomilétique, qui, procédant le plus souvent par métaphore et même par hy- perbole, ne s'est jamais imposée à la Synagogue comme autorité sérieuse et légale. D'ailleurs, la bizarrerie ou l'obscurité d’un grand nombre de ees données, leur teneur souvent divergente ou contradictoire, et l’absence d’un critérium sufüsant, nous inter- disent d'en fixer à priori le plus ou moins d'authenticité, et de décider par exemple, entre deux assertions opposées, laquelle doit prévaloir , laquelle étre écartée. Mais nous tiendrons grand compte des principes généraux et incontestés que nous t trouverons épars dans les recueils talmudiques, notamment dans _ les traités Abhdth et Synhédrtn, principes qui servent à la fois de complément aux doctrines bibliques et de base aux conclusions des théologiens ultérieurs. · (La suite au prochain numéro.)

MELANGES. EXPOSITION Punsiotm au PROFIT mis Patwus. Les mots qui précèdent et quelques drapeaux tricolores an- noncent seuls au dehors l‘expesilion annuelle de la loterie au pro- üt des œuvres de charité israélite de Paris : la bienfaisance de nos coreligionnaires, chaque année plus ardente, et chaque année aussi plus ingénieuse, multiplie les occasions de bien faire: orne- mentation du temple, mise en état de l`hospice, quête dans les temples, loterie de charité, et toujours les offrandes abondent; petites ou grandes, les fortunes soutiennent intrépidement le choc, ou plutot courent au-devant de l'attaque, sans méme pro- portionner toujours leurs largesses à leurs moyens : esprits forts ou fanatiques, indifférents ou fervents, tous se sentent et se montrent égaux devant la charité z la grande dame veut sou- tenir une réputation de générosité bien établie, labourgeoise veut Digitized ny Google g 4